AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Austin Thomas-Broling


❞ agent des meurtres en séries


A sweet picture : :3
Messages : 125
Date d'inscription : 12/11/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 15:29

AUSTIN THOMAS-BROLING





(c) hysteriatic






(c) chouk3t3



prénom(s) ▬ Austin
nom ▬ Thomas-Broling
surnoms ▬ Ange
âge ▬ 27 ans
statut ▬ Officiellement mariée & morte
groupe ▬ Meurtres en série




    oO Ever Ever After Oo


    Je me permets, afin que vous cerniez plus mon personnage et afin que je puisse "rentrer" dans la peau de mon personnage, d'écrire l'histoire d'Austin sous forme d'un rpg en plusieurs parties, en prenant le soin d'incorporer à l'intérieur les informations demandées dans cette partie, bonne lecture :3


    ♣ La vie, le monde, ne sont composés que d'inconnus parmi les inconnus, on pense que l'homme par sa famille et ses amis, n'est pas seul au monde, et pourtant il l'est. Vous avez beau cotoyer le même cercle d'amis depuis des années, vous vous sentirez seul une fois que vous l'aurez quitté. A ce moment-là vous vous retrouverez face à des personnes dont vous ne connaissez ni le nom, ni l'âge, ni même la profession, cela aura beau être dans un lieu familier comme une rue à quelques pas de chez vous, vous vous sentirez seul et vous ne pourrez vous empêcher de vous demander qui cette personne est : si cet homme est marié en regardant sa main gauche à la recherche d'une alliance, si la femme que vous venez de croiser est mère au foyer et cache très bien ses cernes,... Et malgré tout ce questionnement vous ne parviendrez pas forcément à tomber juste. Et parfois, vous n'aurez même pas le temps de vous poser toutes ces questions sur l'autre, car il sera trop tard.
    Madame Thomas était le genre de femme à ne pas se poser trop de questions, elle était heureuse et lorsque l'on traverse une période de bonheur on ne cherche pas forcément à l'interrompre. Cette femme était médecin urgentiste, elle connaissait ce sentiment d'impuissance, ce sentiment de tristesse face au malheur et la mort; elle avait dû à de nombreuses reprises travailler avec. Aller annoncer à une mère que son fils n'a pas survécu, annoncer à un futur-père qu'il ne sera finalement pas père d'ici les prochains mois... Elle travaillait au côté de la mort, et elle était bien décidée de ne jamais ramener de travail à la maison. C'est d'ailleurs un soir avant d'aller prendre sa garde, qu'elle regretta de ne pas s'être posé toutes ses questions auparavant : peut-être serait-il judicieux de changer de trottoir puisque de ce côté-ci le lampadaire ne marche plus ? Est-ce seulement un chat ou un rat qui fait tant de bruit vers les poubelles ? Pourquoi ne pas avoir pris un taxi pour rentrer chez moi ? Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir, simplement parce que : non ce n'était pas un chat, ni un rat qui faisait ce vacarme, mais un junkie en manque, à la démarche vacillante et aux gestes frénétiques dûs au manque de coke. La seule chose que pu faire Madame Thomas avant que le junkie ne lui assène un coup de couteau afin de lui voler son sac, releva de l'instinct maternel, elle se plaça devant sa fille. Sa petite Austin.

    C'est ainsi à 10 ans, qu'Austin commença à vivre dans la vraie vie. La vie cruelle, imprévisible et sans merci. Jusqu'à ce jour-là, la vie d'Austin était parfaitement parfaite. Un père, une mère, une maison, pleins d'amis, une éducation stricte mais remplie d'amour. Mais dès ce jour tout changea radicalement, ce fut la première fois qu'elle vu son père pleurer, la première fois qu'elle vu autant de rouge au sol -plus que là fois où le pot de peinture lui avait échappé des mains-, la première fois qu'elle fut aussi courageuse et qu'elle ne pleura pas. Austin ne pleura et ne parla durant deux années. Deux années durant lesquelles, son père, agent des forces de l'ordre, fut très peu présent au domicile familial. Oui, il lui fut deux années pour retrouver le salaud qui avait fichu sa vie en l'air, qui lui avait pris son soleil juste parce qu'il avait besoin de fric, et que s'il n'avait pas acheté sa première dose quelques années auparavant avec un gros billet, ce billet, il l'aurait encore et n'aurait jamais ressenti l'envie de tuer pour assouvir son désir de drogue. Lorsque ce soir de novembre, il annonça à sa fille qu'elle pouvait dormir sans crainte, il entendit à nouveau sa voix, même si les quelques paroles qu'elle lui dit le déconcerta : « Je suis désolée. ». Austin avait beau être qu'une enfant, elle se sentait responsable de la mort de sa mère.
    L'envie lui prit de devenir policier, comme son père, son grand-père et son arrière-grand-père. Elle voulait arrêter ces personnes qui faisaient le mal autour d'eux, ceux qui ne respectaient pas les règles. Austin s'intéressa plus durant son adolescence, à la lecture qu'aux garçons, elle ne manquait pas de prétendants, cependant ce n'était pas là sa priorité. La jeune fille était alors passionnée de tous les livres qui pouvaient parler de tueurs en série, de criminels sexuels, des réseaux de dealers,... Cela en devenait presque une obsession, son père la poussait tout de même à sortir, pour qu'elle voit du monde. Ou plutôt pour qu'il puisse se souler sans en avoir honte devant sa télévision. Leur lien s'était dégradé depuis la mort de sa mère, et donc Austin ne se faisait pas prier pour échapper à ce spectacle dépravant. Elle allait souvent à la bibliothèque ou alors avec quelques amis au parc ou au cinéma, elle pouvait être enjouée et drôle lorsqu'elle sortait la tête de ses bouquins. C'est pourquoi on la trouvait assez mystérieuse, certains pensaient qu'elle était bipolaire et d'autres qu'elle jouait seulement un rôle, pour qu'on s'intéresse à elle. Austin avait la chance d'être très mature pour son âge, elle passait donc au-dessus de toutes ces histoires. Cela lui permit notamment d'obtenir son diplôme de fin d'études grâce à son assiduité, sa concentration et sa curiosité. Il n'y eut pas de fête familiale, de photos prises lors de la remise des diplômes, son père ne sortait plus et la seul bonheur qui la comblait était le fait d'avoir réussi par soi-même, de manière indépendante et sérieuse.

    Austin ne fut pas longue à décider ce qu'elle ferait après son diplôme, elle s'était déjà renseignée pour suivre des cours de criminologie et de profiling. Ce changement d'environnement ne fut pas le moins du monde éprouvant pour la jeune femme puisque de nature autonome et fonceuse, cela ne fut que la rendre encore plus joyeuse de travailler enfin ce pourquoi elle se sentait destinée. Chaque jour était synonyme de découvertes, la jeune femme était l'une des meilleures élèves de ce cours, et elle ne cachait pas son intérêt pour tout ce monde pourtant peu attirant pour une jolie blondinette comme elle.
    La jeune femme ne savait pas encore où ses études allaient la mener, mais elle espérait bien trouver sa spécialité, elle savait naturellement qu'elle allait être obligé de choisir à un moment ou un autre. Elle sut rapidement ce qu'elle allait faire lors d'une conférence faite par un profiler du FIB. Il parla de beaucoup de choses, mais surtout du département d'analyse du comportement de Quantico, c'est ainsi qu'elle sut où attendait patiemment son avenir. Il ne fallut que très peu de temps et d'efforts à Austin pour réussir haut la main les tests d'entrée, c'est donc à Quantico qu'elle commença sa vie en tant que femme épanouïe et sctive.




    A Quantico Austin s'installa dans un petit appartement, elle n'eut aucun mal à s'adapter à sa nouvelle vie, habituée à être solitaire et indépendante. Dès son arrivée elle rencontra Jesonn Broling, jeune homme mystérieux, intelligent et tellement séduisant. Il ne fut pas très longtemps à Austin pour craquer, elle ne pouvait résister à son sourire charmeur, à l'intensité de son regard et à sa voix pénétrante et musicale. Il fut son premier équipier, il avait plus d'expérience qu'elle, mais elle pouvait facilement le concurrencer au niveau de son savoir. Il était sûrement impossible pour Austin de ne tomber sous le charme de Jesonn, ils étaient tellement semblables : ils étaient tout deux passionnés par leur métier, ils avaient tout deux traversé un passé douloureux. Austin le percevait comme une sorte de mentor, de support, de point de repère. Il était son coéquipier, mais aussi son ami, elle savait qu'elle pouvait compter sur lui à tout moment : ils s'entraînaient ensemble, faisaient du sport ensemble, mangeaient et s'amusaient ensemble. C'est en passant autant de temps avec l'autre qu'ils finirent par être beaucoup plus proches que des amis, Austin n'avait jamais eu une relation aussi fusionnelle avec quelqu'un. Bien sûr, Austin avait déjà eu des petits amis, mais rien de bien sérieux car la jeune femme ne pouvait parvenir à se concentrer sur une relation sans penser à son rêve, au but de sa vie, alors ses relations n'étaient que courtes et passagères.
    Avec Jesonn c'était différent. Auparavant Austin n'avait jamais connu ce sentiment, ce sentiment qui te procure des ailes, qui te donne envie de chanter dans la rue, de dire bonjour à tout le monde et qui te donne l'impression d'être invincible, que rien ne peut t'arriver. Elle était le genre de fille à penser que les personnes qui disaient avoir trouvé le prince charmant, que c'était pour toujours, à la vie à la mort, et que lui c'était le bon parce qu'il était différent, étaient des personnes écervelées et aveugles. Cependant lorsqu'elle échangea son premier baiser avec Jesonn, elle aurait voulu être née juste pour cet instant, elle aurait voulu oublier toute sa vie pourvu qu'elle soit avec lui, elle aurait voulu ne jamais avoir à le quitter.
    Leur couple en surpris plus d'un, avoir une relation plus que professionnelle au sein d'un binôme était plutôt mal vu, même très mal vu. Cependant, leur relation n'entravait pas dans leur travail, ils étaient efficaces, méthodiques et gardaient les baisers et les caresses pour après le boulot -ou presque. La jeune femme parvenait presque à oublier son passé, malgré les coups de fil réguliers qu'elle essayait de conserver avec son père. Au bout d'un an, Austin emménagea chez Jesonn, heureuse que ses espérances ne ce soient pas avérées fausses. Il lui était destiné. On dit souvent que lorsqu'on s'ennuie une minute en vaut bien cinq, au contraire l'année passée aux côtés de Jesonn défila à une vitesse incontrôlable.
    N'allez pas penser que la relation de Jesonn et d'Austin était toute rose avec des petits coeurs partout, les deux jeunes gens se ressemblaient tellement que souvent des disputes pouvaient éclater. Austin pouvait être très jalouse, et elle était l'une des rares femmes qui pouvait tenir tête à Jesonn, étant têtue, cela pouvait prendre certaines ampleurs; cependant le couple parvenait toujours à se réconcillier et au bout de deux ans de vie de couple ils se marièrent. Ce fut l'un des plus beaux moments de la vie d'Austin, elle avait tellement vécu dans le malheur qu'elle espérait que la roue avait tourné. Elle eut la chance d'avoir son père auprès d'elle à son mariage, ce qui n'aurait pas été le cas six mois plus tard, puisqu'il décéda d'un arrêt cardiaque dans son canapé. Cependant cet évènement ne parvint pas à gâcher le bonheur qu'elle avait d'être Madame Thomas-Broling.

    Au niveau de leur vie professionnelle ils furent moins ensemble, puisque Austin avait été recrutée pour collaborer avec la CIA. Leur relation ne fut que très peu mise à l'épreuve jusqu'à ce jour du 11 septembre 2001. Il est impossible de parler de cette date sans penser à certaines choses. Notamment se rappeler où l'on était lors de cet attentat, ou bien la réaction que nous avions eu à l'annonce de cette nouvelle : un sentiment de peur, de chagrin ou bien de forte inquiétude. Ce jour-là Austin devait être au lieu du drame, elle devait être en infiltration dans l'une de ces tours, mais l'opération avait été annulée à peine quelques minutes avant la collision. La jeune femme était alors à quelques mètres des tours, être sur place fut une épreuve rude pour elle. Penser qu'elle aurait pu être à l'intérieur, penser aux gens qui étaient à l'intérieur, et entendre ces cris de panique, voir toutes ces personnes au téléphone paniquées... Elle mit quelques minutes à retrouver toutes les fonctions de son corps. Le premier réflexe qu'elle eut fut d'aller plus loin, de s'écarter des monuments ou bâtiments qui pourraient subir la même action. On n'avait jamais vu ce genre d'attentat, mais Austin n'était pas prête à laisser des inconnus prendre sa vie. Elle ne cachait rien à son mari, et il était bien sûr au courant du lieu où elle devait s'infiltrer ce jour-là, elle rentra directement chez eux et le retrouva dans un mauvais état. Il avait imaginé le pire et c'était justifié.
    Après cet évènement leur relation changea du tout au tout. Etant tout deux profilers, il était évident qu'ils s'en rendraient compte. Austin ne retrouvait pas l'homme qu'elle avait épousé, Jesonn devenait froid, distant et ne prêtait presque plus attention à elle. La jeune femme espérait que cela passerait avec le temps, c'est en 2004 qu'elle comprit que cette situation était irrémédiable. Ils étaient toujours aussi efficaces, mais Jesonn ne rentrait que lorsqu'elle était endormie, le matin elle était tout le temps réveillée par le claquement de porte alors que Jesonn partait. Elle aurait voulu l'interroger entre quatre yeux, face à face, le pousser à bout pour qu'il réagisse, faire n'importe quoi pour le retrouver...
    C'est pourquoi elle entreprit de se faire muter, sans en parler à son époux. Austin espérait de cette manière, en se voyant moins au travail, retrouver leur relation d'avant, ou du moins remonter quelque peu cette crise de couple. Elle espérait resserrer leurs liens, avoir une vraie vie de famille. Ils avaient quelques années auparavant parler d'un bébé, Austin voulait fonder une famille et elle avait peur de perdre la seule personne qui lui restait au monde... En 2006 elle reçut sa mutation à la CIA, plutôt soulagée en lisant les premières lignes, elle ne put qu'être choquée, paniquée, dépourvue lorsqu'elle finit la lettre. Austin espérait retrouver chaque soir son mari à la maison, par cette mutation elle n'attendait pas qu'on lui demande de mourir.





    La mutation qu'Austin reçut lui donnait pour mission d'infiltrer un groupe de terroriste au Moyen-Orient. Austin Thomas-Broling devait disparaître, mourir, être effacée de la surface du monde afin de devenir une autre... Jesonn devait être la cause de sa disparition. La douleur d'Austin à l'annonce de sa mutation fut surmontable, mais la jeune femme avait l'impression qu'on lui arrachait un à un ses membres, qu'on essayait de lui arracher le coeur à l'aide d'une petite cuillère. L'annonce jeta un froid bien entendu, mais Jesonn accepta. Il accepta d'endosser le meurtre de sa femme sachant qu'au final il serait blanchi. La CIA se chargea de la mise en scène et des interrogatoires. Austin put entendre les réponses de Jesonn aux questions, elle avait pu l'observer lors de l'interrogatoire rester sans bouger, comme s'il ne cherchait à se défendre, comme s'il en avait rien à battre d'être là ou autre part. Elle savait qu'il ne pouvait réagir normalement à cette situation. Et malgré la douleur de cette séparation, Austin ne versa de larmes. Elle partit, laissant son mari, son chien, sa vie derrière elle. A partir de cet instant elle n'était plus elle. Elle était Nelchaël.
    La CIA avait un indicateur en relation avec le groupe terroriste, il était le seul moyen pour elle d'entrer dans ce groupe. La CIA créa un nouveau fichier à son nouveau nom : Nelchaël, 22 ans, elle avait été abandonnée à quelques semaines en Algérie, certainement d'une mineure. Une famille d'algérien l'avait élevé, elle avait ensuite fait des études en France. Le seul but de son intégration était parce qu'elle parlait couramment plusieurs langues. Son intégration fut longue et rude, on la soupçonna à plusieurs reprises. Austin était prête à ce genre de situation, elle était complètement consciente qu'elle pourrait ne pas revoir l'Amérique. Elle était blanche, blonde et avait des yeux bleus, un physique assez curieux pour une jeune femme favorable à la torture, à l'élimination de quelques gouvernements et personnes. Elle fut durant sa première année soupçonnée par une jeune femme, Zhora, surtout jalouse et possessive envers les hommes du groupe. La première erreur de la jeune femme fut de ne pas avoir enlevé son alliance. On ne lui fit pas la remarque mais lorsqu'elle remarqua le regard insistant de celle qui la surveillait à présent le jour comme la nuit, elle l'enleva avec réticence et dut réfléchir comme elle put à une solution qui lui permettra d'avoir plus de libertés.

    C'est ainsi qu'elle trompa Jesonn. Le seul moyen de faire partir Zhora, était d'acquérir les faveurs du chef du groupe afin qu'elle puisse l'inciter à penser que Zhora soit une espionne. Sa stratégie fut accomplie rapidement, il ne lui fallut que quelques jours pour faire comprendre à l'homme qu'elle était enfin prête à répondre à ses avances. Austin dut ne faire plus qu'un avec lui, du jour au lendemain elle fut beaucoup plus respectée et intégrée au clan. En voulant écarter Zhora de sa personne, elle avait en même temps poussé les autres à l'accepter, elle avait maintenant accès à tous les plans, toutes les opérations prévues. Il ne lui resta plus qu'à faire part de ses soupçons au chef du groupe. Le résultat qu'attendait Austin ne fut en aucun cas celui qui arriva, de colère l'homme tira sur Zhora suppliante. Cet évènement perturba quelque peu la jeune femme, pourtant elle ne perdit pas le but de sa mission.
    Elle continua d'alimenter cette relation forcée, sans sentiments et repoussante pour elle, elle informait la CIA en partant parfois quelques jours pour voir sa famille adoptive ou bien pour repérer certains lieux, toutes excuses pouvaient être bonnes. Ces jours-là, elle en profitait pour demander des nouvelles de Jesonn, elle essayait de rester informée.
    C'est ainsi qu'elle apprit l'attentat de 2008, elle voulut partir arrêter la mission, en pleine crise d'hystérie il lui fallut des heures pour se rendre compte que si elle arrêtait si près du but les personnes qui avaient failli tuer son mari pour tuer beaucoup d'autres personnes tant qu'ils n'étaient pas en prison. Cela la poussa à accélérer les choses, elle voulait être sur tous les coups et savait user de ses charmes auprès du chef pour parvenir à ses fins. Bien sûr, tout cela la détruisait au fond d'elle, elle n'avait jamais voulu être actrice et pourtant c'est ce qu'elle faisait depuis quatre ans. Elle était devenue l'amie de tout le monde, en oubliant presque sa vraie famille.
    Vint le jour où elle eut cet électrochoc qui lui rappela qui elle était réellement : Austin Thomas-Broling et pas Nelchaël. Ce jour-là, elle dut assister à une séance de torture, comme chaque jour pratiquement, seulement ce n'était pas un adulte la victime cette fois-ci, c'était un petit garçon, peut-être âgé de douze ans au mieux. On l'avait trouvé en train de fouiner du côtés des réserves. Peut-être était-il simplement à la recherche de quelque chose à manger, mais pour l'ensemble du groupe il était un espion venu pour voler les plans et les dénoncer. C'est Austin qui devait interpréter des signes de mensonges, essayer de voir s'il disait la vérité, elle devait leur donner une raison de le tuer. Alors que le chef l'embrassa devant ce petit garçon pleurant de douleur, lui demandant que pouvait-il bien cacher, Austin eut du mal à contenir sa tristesse et sa rage de se rendre compte qu'elle avait oublié ses principes, ses valeurs et ce pourquoi elle était née.
    L'épisode fut rapidement oublié par les autres, et pendant un an, Austin se surpassa pour son travail, essayant de se rappeler chaque jour pourquoi elle était là, pour qui elle le faisait : sa mère, les policiers de sa famille, les citoyens, ...Jesonn. C'est après une longue et pénible année qu'elle parvint à réunir toutes les preuves et toutes les informations nécessaires afin de faire tomber tous les terroristes mis en question. On lui annonça alors qu'elle allait pouvoir réapparaître en tant qu'Austin Thomas-Broling profiler pour la CIA. Ce fut une sorte de soulagement, le fait de comprendre qu'elle allait pouvoir redevenir elle la plongea dans le doute. Elle dut rester au Moyen-Orient une semaine durant pour organiser son retour, voir si un rescapé tenterait de rentrer en contact avec elle sachant qu'elle était pour l'instant une fugitive. Au bout d'une semaine on lui remit ses papiers avec un billet pour New-York. Savoir que dans peu de temps elle pourrait voir Jesonn, entendre sa voix, le toucher... Elle ne sait pas qu'elle sera sa réaction en la voyant, sachant qu'en cinq ans on change forcément, Austin avait à présent les cheveux longs, elle pouvait paraître plus fragile qu'avant et ce n'était pas qu'une impression. Dans l'esprit d'Austin c'est une étape essentielle à son retour, puisqu'il est le seul à pouvoir lui rappeler qui elle est.










Dernière édition par Austin Thomas-Broling le Lun 15 Nov - 19:41, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Austin Thomas-Broling


❞ agent des meurtres en séries


A sweet picture : :3
Messages : 125
Date d'inscription : 12/11/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 15:29


    oO Let's Write Something Down Oo




    ♣ Bienvenue ici Agent Thomas-Broling, Ma première question sera toute simple. Parlez-moi un peu de votre vie. Votre enfance, vos parents…

    « Je ne pense pas qu'on peut dire que j'ai une vie, depuis quelques années je l'ai mise de côté pour ma mission. Alors vous savez... Ma vie... n'a pas vraiment avancé depuis ma... mort. D'ailleurs je me demande même si on peut appeler ça vivre. Je préférais dire que je tente de survivre. Depuis l'assassina de ma mère, quand j'avais 10 ans... J'essaye plus de survivre que de vivre. Lorsqu'on vous enlève ce qui fait votre bonheur et votre raison de vivre, c'est vraiment un défi que de continuer de vivre. J'ai beau me dire que je n'ai que 27 ans, je n'ai... je ne pense pas pouvoir... je ne pense pas avoir le courage de voir le monde se détruire et les personnes se tuer jusqu'à la fin de mes jours ! J'ai eu quelques problèmes suite à cet évènement, pendant deux ans je n'ai plus parler, j'ai finalement repris goût à la vie lorsque j'ai commencé par me passionner pour tous les genres de crimes, les enquêtes, etc... (...) Mon père ? Il est décédé six mois après mon ... mon mariage. On était pas très proche, juste des coups de fil par-ci par-là, pas plus. Il faut dire que la mort de ma mère la détruit, s'il n'était pas au boulot il buvait devant sa télévision. »


    ♣ Parlons maintenant de ce qui s'est passé il y a maintenant deux ans. Étiez-vous dans le bâtiment ? Que s'est il passait pour vous à ce moment-là ?

    « Lors de l'attentat, j'étais en mission d'infiltration au Moyen-Orient. J'ai en plus été mise au courant bien après cet évènement. J'ai donc appris que mon ...mari avait été blessé sous les décombres. Son étage a d'ailleurs été en partie visé... C'est clair que j'ai pas super bien pris cette nouvelle. Il a fallu me calmer avant que je retourne au camp de terroristes dans lequel je m'étais parfaitement intégrée. Ma couverture et ma mission étaient plus importantes que la vie de mon mari. J'ai eu une crise d'angoisse, une crise d'hystérie. Je suis passée par tous les états. Il a fallu que je me rappelle que ma mission pouvait me permettre d'éviter des attentats de ce genre dans le futur, pour que je retrouve confiance en moi, pour que je retourne là-bas. Vous savez, j'ai "quitté" mon mari pour cette mission, cela m'a vraiment perdu de savoir que j'aurais pu le perdre à cause de terroristes, ceux que je veux arrêter, ce pourquoi je me bats... On peut dire que ça m'a reboosté dans mon infiltration, j'ai travaillé mon influence sur certaines personnes du groupe pour avoir des informations, ça m'a permis l'accès à certains plans... Bref ça a fait avancé tout ça. Peut-être que sans cet électrochoc je serais encore là-bas à jouer un rôle ? Qui sait ? »

    ♣ Sachant que des événements aussi horribles peuvent arriver tous les jours, pourquoi avoir choisi ce métier ?

    « Mon père, mon grand-père, mon arrière-grande-père et... Bon vous avez compris, je pense, ont tous été agents. Mais c'est un choix personnel que de travailler dans ce service. C'est aussi à cause du meurtre de ma mère. En fait il y a beaucoup de causes à ce choix. J'ai grandi dans ce monde : l'uniforme de mon père, j'étais très curieuse et à 7 ans je savais déjà comment un pistolet marchait ! Puis j'ai voulu arrêter tous les vilains que je pouvais après la mort de ma mère, c'est pour ça que je passais ma vie dans la bibliothèque de New-York : je ne faisais que lire ! Il y a ensuite eu cette rencontre avec un profiler du FBI, il a parlé d'une manière si passionnée de cette cellule à Quantico, que j'ai eu un déclic. Bref, vous connaissez la suite ! »

    ♣ Avez-vous une enquête qui vous a marqué ? Aussi bien un très mauvais souvenir comme un happy-ending ?

    « Je pense qu'on a tous connu une mission, une enquête qui a mal tournée... (...) Bien sûr que je n'oublierais jamais ma mission au Moyen-Orient ! J'ai dû faire des trucs... horribles, en y repensant je dois vraiment être tordue pour avoir fait tout ça. J'ai regardé des gens se faire torturer, agonisant et mourir en pensant avoir une femme froide et sans coeur devant eux, alors que... j'étais celle qui avait le pouvoir de les sauver, j'aurais dû être là pour eux... Vous savez, ils n'avaient aucune pitié, ils torturaient à mort des enfants comme s'ils pouvaient cacher un secret d'état, comme s'ils étaient aussi forts, aussi courageux qu'un homme... J'aimerais oublier pleins de choses sur cette mission, et puis on ne peut passer au-dessus de cinq années de travail non-stop. J'ai dû tout faire pour m'intégrer, jusqu'à provoquer involontairement la mort d'une femme. Apparemment c'était elle ou moi... C'était une terroriste mais ça n'explique pas le geste de l'homme qui l'a tuée, comme ça devant toutes ces personnes. Son corps est resté au sol durant deux jours, avant que quelqu'un dègne le déplacer plus loin. C'est étrange, mais je pense avoir appris beaucoup de choses durant cette mission. Surtout par rapport au comportement humain, ces personnes se comportaient presque comme des animaux entre eux, aucune forme de politesse, violence et insultes à volonté. Malgré ce que j'ai enduré, cette mission fait partie de mon expérience et cela me rendra certainement plus forte lors de ma prochaine mission. »

    ♣ Pour finir, parlez moi de votre vie actuelle. Etes-vous marié ? Avez-vous divorcé ? Déménagé ?

    « J'ai retrouvé depuis peu ma vraie vie. Je ne sais pas vraiment où j'en suis. Je vais rentrer pour Seattle, retrouver mon mari... Que j'ai quitté il y a cinq ans. Je ne sais même pas comment il va réagir, puisque notre couple était dans une mauvaise passe lorsque je suis partie. Je sais qu'il a déménagé, qu'il a un nouveau boulot, une nouvelle coéquipière, ... Cinq ans, c'est certainement trop long pour qu'un homme soit fidèle. Vous savez... ça se trouve ces cinq ans lui ont servi à m'oublier ! Je... j'en sais rien. C'est peut-être ça qui me fait peur. C'est la seule famille qu'il me reste, il est mon repère, la seule personne qui pourra me rappeler qui je suis. J'ai beau retrouver mon nom, mon prénom, j'ai l'impression de ne plus être là même... La seule chose dont je suis certaine c'est que je l'aime... J'aime mon mari. J'angoisse à l'idée de le revoir, l'idée de pouvoir l'entendre me fait trembler mes mains et mon pouls ne peut se calmer à chaque fois que je me rapproche de Seattle. Je ne pense pas avoir d'autres alternatives. Je n'ai pas de maison, pas de famille à part lui. Et s'il me rejette, s'il m'a oublié, là j'aurais besoin d'un psychologue. »




    oO Don’t forget to remember me Oo

Spoiler:
 



Dernière édition par Austin Thomas-Broling le Dim 14 Nov - 22:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 15:31

    bienvenue ici miss ! :p ♥
    bonne chance pour ta fiche & n'hésite surtout pas à nous rejoindre sur la cb un de ces quatre ! (;
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 15:37

Fais gaffes à tes fesses hein a XD

So, bienvenue miss
C'est pas parce qu'on va devoir se battre *OUT* ( ou s'allier contre Jesonn *-* ) que je suis malpolie.

Bon courage pour ta fiche :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 15:49

Bienvenue miss ^^ Bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Austin Thomas-Broling


❞ agent des meurtres en séries


A sweet picture : :3
Messages : 125
Date d'inscription : 12/11/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 16:00

Merci à vous trois Very Happy

Si je me lie avec toi contre Jesonn, ce sera juste pour gagner du temps et l'avoir rien que pour moi... xDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 16:04

Manipulatrice !
MDRR
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 17:08

Bienvenue !!! Et bon courage pour ta fiche et réserve moi un lien de la mort qui tue. Parce que je t'aime déjà (a). Et ne te laisse pas faire par Loraline c'est une briseuse de couple ahah (aa)


Dernière édition par Leaveshynn H. Cameron le Sam 13 Nov - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Austin Thomas-Broling


❞ agent des meurtres en séries


A sweet picture : :3
Messages : 125
Date d'inscription : 12/11/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 17:37

MDR
Je te réserve un lien de la mort qui tue avec plaisir :D
Beckett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 17:45

Yeaaaah I love you

Et comme l'a dit mon notre très cher Skyle n'hésite pas à passer sur la CB
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 17:58

Tu me revaudras ça Leave-je-ne-met-pas-de-sous-vêtement-Cameron !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 18:07

Bienvenue parmis nous heartkiss

Comme tu as pu le remarquer, on flood beaucoup de trop? sur RC xDD

Je suis vraiment contente que tu te sois inscrite (: Et tu as raison, le scénario est juste magnifique Surprised

En tout cas, je te dis bonne continuation pour ta fiche, et si tu as des questions sur RC, n'hésites pas crazy love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Austin Thomas-Broling


❞ agent des meurtres en séries


A sweet picture : :3
Messages : 125
Date d'inscription : 12/11/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 18:28

C'est vrai que pour l'instant j'harcèle de questions Loraline, c'est peut-être pas la meilleure stratégie uhuh ♥
(Bah en tout cas c'est chouette le flood, j'apprend plein de choses sur vous... xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Melina O'Conner


❞ infirmière


A sweet picture :
Where do you live? : Ragen Hill
Messages : 38
Date d'inscription : 07/11/2010
Localisation : Raggen Hill


What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Sam 13 Nov - 22:45

welcome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 17/10/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Non
Are you doing something?: Halloween Bal
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Dim 14 Nov - 13:07

Very Happy Exclamation ll I love you copain aplause bounce bave bunny crazy love tournis

T'es là !!!!!

_________________

    it's a beautiful lie, it's a perfect denial
    Tell me what you want to here. Something that were like those years. Sick of all the insincere, so I'm gonna give all my secrets away this time, don't need another perfect line. Don't care if critics never jump in line, I'm gonna give all my secrets away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Austin Thomas-Broling


❞ agent des meurtres en séries


A sweet picture : :3
Messages : 125
Date d'inscription : 12/11/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Dim 14 Nov - 13:54

Oui oui

(Si vous l'avez pas compris : j'adore vos smileys ) :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Dim 14 Nov - 15:17

Bienvenuuue :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jackson O'Conner


Chamallow ❞ agent des stup' en planque


A sweet picture :
Where do you live? : Ragen Hill
Messages : 141
Date d'inscription : 07/11/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Yes
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Dim 14 Nov - 15:18

Bienvenue miss ! Ah Emilie, j'adore...

_________________


    « L’anarchie symbolise la libération
    de l’esprit humain de l’aliénation de la religion,
    la libération du corps humain de la
    domination de la propriété,
    la libération des chaînes qui nous lient
    à l’oppression des gouvernements.
    Il défend un ordre social fondé sur la libre
    association entre individus »

    Emma Goldman

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Austin Thomas-Broling


❞ agent des meurtres en séries


A sweet picture : :3
Messages : 125
Date d'inscription : 12/11/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Dim 14 Nov - 15:29

Merci à vous deux
Fiiiiiiiiiiiiinnnnnn ♥ x)

EDIT : Ma fiche est terminée :) Cependant, je compte la relire demain à tête reposée pour les dernières fautes heartkiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 17/10/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Non
Are you doing something?: Halloween Bal
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Lun 15 Nov - 15:49

Je donne mon aval pour ta fiche si tu penses avoir finie. Elle est parfaite

_________________

    it's a beautiful lie, it's a perfect denial
    Tell me what you want to here. Something that were like those years. Sick of all the insincere, so I'm gonna give all my secrets away this time, don't need another perfect line. Don't care if critics never jump in line, I'm gonna give all my secrets away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Lun 15 Nov - 19:25

Oh mon dieu, c'est quoi toutes ces sign avec toi & Jesonn.
Désolé, mais là je ne peux te valider, tu me titilles trop XD

M'enfin bon, si je te valide, tu dois savoir que ce que tu as ressentie en te faisant passer pour morte sera de la gnognote à côté de ce que je pourrais te faire... MDR
( si ça n'avait pas été toi, j'aurais presque pu verser une larme pour le questionnaire *out* )

Bon okay, je te valide. Tiens toi prête à mourir ( pour de vrai cette fois )
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 94
Date d'inscription : 17/10/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Non
Are you doing something?: Halloween Bal
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Lun 15 Nov - 19:34

Mdr on sait meme pas si elle a finit sa fiche et toi tu la valides ? Mdr

_________________

    it's a beautiful lie, it's a perfect denial
    Tell me what you want to here. Something that were like those years. Sick of all the insincere, so I'm gonna give all my secrets away this time, don't need another perfect line. Don't care if critics never jump in line, I'm gonna give all my secrets away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Lun 15 Nov - 19:38

Elle a édité son poste pour dire qu'elle avait fini ?
Puis j'ai pas vu de faute, donc bon...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Austin Thomas-Broling


❞ agent des meurtres en séries


A sweet picture : :3
Messages : 125
Date d'inscription : 12/11/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are... Lun 15 Nov - 19:55

Ouah. Je sais pas comment j'ai fait pour écrire tous ça xD J'ai corrigé les fautes que j'ai pu remarquer :)
Donc, oui j'ai fini ♥️

(J'adore ces signatures, elles sont tout simplement magnifiques ll ) :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are...

Revenir en haut Aller en bas

Austin Thomas-Broling ♦ Never forget who you are...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Real Crime :: 
Before Starting
 ::  Registration Forms :: Validés
-