AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le principal ennemi de l'amitié, ce n'est pas l'amour. C'est l'ambition.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Le principal ennemi de l'amitié, ce n'est pas l'amour. C'est l'ambition. Sam 27 Nov - 16:10

passes ta souris sur le cadre.


© microwave

❝ Chester Jaeden Nicolson ❞

26ans, chicago - célibataire - nationalité au choix - civil.


Prise Libre Réservé

Raconte-nous ton histoire.


« lui » en quelques mots

Chester est né à Chicago, dans une famille aux faibles moyens. Jeune, il était surnommé le Crooner, car il charmait les filles avec sa guitare et sa voix. Il détestait son prénom, tout le monde l'appelait Jaeden, ou tout simplement par son surnom. Il était un grand dragueur, aimant profiter de la vie et des filles. Jaeden n'a pas fait énormément d'études, il n'a pas pu aller à l'université, il n'avait pas assez d'argent et aucunes ne lui offraient de bourse. Il a beaucoup déménagé, suivant Loraline chaque fois qu'elle changeait de famille d'accueil, ses parents remarquèrent à peine son absence. Il la suivit jusqu'à ce que la jeune femme aille en étude supérieure, travaillant depuis l'âge de seize ans il réussissait à payer un petit studio miteux. Jusqu'à ce que ses faibles moyens ne suffisent plus. Chester s'est alors retrouvé à la rue du jour au lendemain, sans job. Il avait à peine 21ans. Commença alors sa longue descente, il s'enfonçait chaque jour un peu plus dans les rues, sale et sans argent, sans aucun moyen de remonter la pente. Cela dura cinq ans, cinq ans durant lesquels il devait mendier, faire des combats de rue pour gagner un peu d'argent. Jusqu'à ce qu'une jeune femme brune le sorte de son pétrin.


3615 Allo ?!
Les relations brèves et rapides.


une icon de toi & une de ton scénario

© icon stock @ lj

« Je te donne ce billet de 50dollars si tu me suis, le Crooner » dit Loraline lorsqu'elle l'avait retrouvé. Le jeune homme releva la tête, cela faisait une éternité que quelqu'un ne l'avait plus appelé ainsi. Depuis qu'elle était au FBI, Loraline l'avait cherché. Mais il n'était nulle part, aucunes traces de lui. Elle ne savait pas ce qu'il était devenu, juste qu'il était resté sur Seattle lorsqu'elle était allée en université, il n'avait pas pu la suivre cette fois-ci. Chester avait été le premier petit ami de Loraline, sa première fois aussi. Elle l'appelait toujours Cheese lorsqu'ils étaient plus jeunes, il détestait ce surnom et c'est pour cette raison qu'elle continuait. Ils sont sortis ensemble durant un an environs, vivant ce qu'ils croyaient être un idylle parfait jusqu'à ce qu'ils se rendent compte que c'était plus une parfaite amitié que de l'amour. La jeune femme avait 14ans lorsque leur relation a commencé, il n'avait pas réussi à la charmer grâce à sa voix et sa guitare, mais surtout avec son sourire et son humour. Il était l'un des seuls à connaître son histoire. Malgré leur « séparation » ils entretinrent une certaine relation ambigüe, comme une sorte d'amitié améliorer. Ils ne s'aimaient pas d'amour, ni comme un frère et une soeur, c'était assez compliqué. Ils étaient toujours fourrés l'un l'autre à tel point que les mauvaises langues disaient qu'ils ne s'étaient jamais vraiment quittés, pourtant eux savaient que leurs moments intimes n'était dû qu'à une amitié particulière. Cette relation continua jusqu'au 18ans de la jeune femme.

. . .


Loraline était devant son bureau à réfléchir sur un dossier lorsque Chester arriva derrière elle pour l'embrasser sensuellement dans le cou « Je bosse » dit-elle gentiment. Cela faisait trois semaines que Jaeden s'était installé chez elle, elle l'avait presque obligé et il avait été heureux de la retrouvé. Alors qu'il pensait que leur amitié ne changerait jamais, qu'elle resterait intacte il dû se rendre à l'évidence : il ne pouvait plus la toucher intimement. Loraline l'éconduisait à chaque fois, n'osant pas le rejeter trop brutalement. « Alors comment il s'appelle ? » demanda Cheese. La jeune femme se retourna vers lui pour l'interroger du regard. « Celui qui fait battre ton coeur » dit-il poétiquement, il n'avait pas changé, sortant toujours de belles paroles pour charmer les filles le plus souvent. « Il n'y en a pas, tu sais comment je suis, je n'ai pas vraiment changé » « Tu avais eu la même réaction quand tu avais rencontré ce... Peter ou je ne sais quoi, tu étais amoureuse. » Loraline eut beau lui dire non, il savait très bien que quelqu'un avait volé le coeur de son amie. Il avait toujours été protecteur envers elle, même s'il savait très bien qu'elle se débrouillait bien mieux que lui pour se battre. Il s'était juré étant jeune, de tuer tout ceux qui feraient du mal à son amie, ce Peter en savait quelque chose. N'empêche que ça lui manquait ces moments intimes qu'ils passaient tout deux autrefois.


Dernière édition par Loraline K. Elwood le Sam 8 Jan - 15:03, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Le principal ennemi de l'amitié, ce n'est pas l'amour. C'est l'ambition. Sam 27 Nov - 16:52

Le scénario est libre & terminé


    Le pseudo de la personne qui prendra ce scénario sera C. Jaeden Nicolson (puisqu'il n'aime pas son premier prénom). L'avatar est peu négociable, mais on peut toujours s'arranger. Et pour finir je fais l'amour à celui/celle qui le prendra XD et je lui devrais deux semaines de servitude
Revenir en haut Aller en bas

Le principal ennemi de l'amitié, ce n'est pas l'amour. C'est l'ambition.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Real Crime :: 
Have fun
 :: Corbeille
-