AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Cause I may be bad but I'm perfectly good at it. - Pv. à Nickolas D. Stanley.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Cause I may be bad but I'm perfectly good at it. - Pv. à Nickolas D. Stanley. Mer 8 Déc - 18:41

    Oui, il neige. Non, tu n'es pas obligé d'un faire un statut Facebook.

    L'aube s'étant levée de ses draps roses, elle avait amené la lumière sur le monde et accompagné le réveil la plupart des employés d'une Seattle enneigée. Cassie n'ayant pas fait exception à la règle, elle avait enfilé l'un de ses indémodables tailleurs gris et chaussé de hauts escarpins noirs avant de filer au Starbucks acheter son Cappuccino habituel avant de mettre le cap vers les bureau surchauffés du FBI et malheureusement empli de cette exécrable ambiance d'avant Noël, où tout le monde semblait se sentir obligé de faire attention à vous. Heureusement pour elle, son premier procès de la journée avait été annulé et le suivant n'avait lieu que deux heures plus tard, tout cela lui laissant le temps d'aller faire une balade au parc, histoire de décompresser avant de commencer ce qui allait être un procès particulièrement pénible.

    Sous un épais et interminable rideau de neige claquait régulièrement le crissement de talons aiguilles sur une fine couche de poudreuse. Les oiseaux partis vers d'autres contrées plus clémentes, et les petits mammifères ayant préféré rester terrés sous terre, il régnait outre quelques cris indignés de passants, un calme relatif particulièrement reposant. Il semblait que le temps n'avait plus de prises sur le parc, figé dans un instant immobile.
    Et alors que les lourdes branches des sapins ployaient sous le poids de leur manteau blanc, Cassie elle, en époussetait ses épaules avec empressement après avoir rapidement mit son bonnet, vaine tentative d'empêcher ses cheveux de friser ; ces derniers s'échappant de leur prison de laine en boucles rebelles. Plutôt irritée de la tournure que venait de prendre sa quotidienne promenade matinale, et affublée de la défense d'un coupable dont le procès se déroulerais exactement dans deux heures, Cassie esquissait un faux semblant de sourire sous des traits irrités au possible. Manquant de glisser à plusieurs reprises sur le sol verglacé devant les regards des passants amusés, elle maudit maintes fois ses talons hauts avant de se décider d'enfin s'asseoir le temps de se reposer avant de reprendre la route vers le building du FBI le temps de reprendre ses dossiers, puis de repartir au tribunal.
    Mais les secondes s'étiraient en minutes et les minutes en heures, et après un petit quart d'heure, elle fut lassée d'observer les marcheurs, commerçants et autre divers énergumènes. Elle reprit alors sa marche vers le nord du parc et plongée dans ses pensées, elle n'avisa une géante plaque de verglas qu'à la dernière minute sans parvenir à l'éviter, et c'est sous le regard horrifié du blond sur lequel elle retomba qu'elle lâcha une bonne demi douzaine de jurons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Cause I may be bad but I'm perfectly good at it. - Pv. à Nickolas D. Stanley. Mer 8 Déc - 18:52

    Premier procès de la journée remporté. Cela donne toujours le sourire de commencer une journée de cette façon. Je remonte le col de ma veste en sortant du tribunal, les mains dans les poches, ayant une soudaine envie de me dégourdir les jambes après avoir passé de longues minutes assis dans cet immense tribunal. Tous les passants ont sortis leur grosse veste, leurs gants ou encore leur écharpe. Une couverture blanche avait recouvert Seattle cette nuit. J'ai toujours aime la neige, étant gamin, il est logique que l'on aime la neige car cela rime avec bonhomme de neige et batailles de boules de neige, mais en étant adulte, on a plus le temps pour ça. Mais notre approche de la neige reste la même. Comme d'habitude, je passe au Starbucks situé à quelques pas du tribunal, il y en a un autre quelques rues plus tard. Je prends mon café noir du matin, discutant un peu avec le gérant du café que je connais plutôt bien. Un homme sympathique, la quarantaine facile, le crâne légèrement dégarni, très agréable. Un homme avec qui vous aimez discuter de tout et de rien. N'étant pas très bavard de nature, c'est plus lui qui me parle que l'inverse, il est au courant de tout ce qui se passe dans la rue où est situé le Starbucks, c'est donc un bon sujet de discussion. Je m'excuse au près de lui, lui disant qu'il faut que j'y aille si je veux faire un tour avant de retourner à mon prochain procès dans deux heures.

    Après cinq minutes de marche à peu près, à la vue de l'heure qu'affiche ma montre, sans savoir comment ni pourquoi, une jeune femme se retrouve dans mes bras, lançant des jurons à tout va. J'avais la tête baissée, essayant de me réchauffer comme je le pouvais, je ne l'avais donc pas vu glisser sur la plaque de verglas. A vrai dire, avec des talons pareils ... Lorsque j'aperçus son visage, le mien se referma, reconnaissant ce dernier entre mille. « Tu pourrais regarder où tu marches. » Je sais, au lieu de calmer le jeu, je lance le premier pic. Cassie. Mon ex-petite amie, qui est devenue une sorte de rivale au travail et une ennemie en dehors. Je n'ai jamais eu la côté auprès des filles et surtout pas au lycée, où c'est l'endroit adéquat pour draguer. Non, je n'ai jamais les bons gestes, les bons mots, mon caractère n'est pas si facile que ça et puis à vrai dire, sortir avec un homme aussi silencieux et bosseur que moi, c'est n'est pas le pied, je le reconnais. Depuis notre séparation, tout a changé, vraiment tout. Je m'en veux en quelques sortes, pensant quand même un peu que si notre relation a prit cette direction c'est à cause de moi, qui ai décidé de rompre. Peut-être mis suis-je mal pris ... Ce qui ne m'étonnerait pas, à vrai dire. Je lui lance un regard noir, avant de la lâcher, m'assurant tout de même qu'elle ne retombe pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Cause I may be bad but I'm perfectly good at it. - Pv. à Nickolas D. Stanley. Mer 8 Déc - 20:35

Une fraction de seconde après avoir envisagé de sourire à son sauveur pour le remercier, le visage de Cassie se referma d'autant plus, ne laissant qu'une expression de marbre, un tant soi peu agressive sur son visage clos. " Nickolas. " cracha-t-elle sur un ton acerbe. Se dégageant rapidement de son étreinte, elle risqua de tomber à nouveau puis retrouva enfin un équilibre précaire sur la glace en même temps qu'un peu de contenance. Replaçant nerveusement ses cheveux, elle fini d'épousseter sa veste puis glaciale, reporta son attention sur Nickolas. Certes, il aurait été préférable qu'elle continue son chemin, et certainement plus adulte qu'elle ne réagisse pas à la basse réplique qui venait de lui être faite. Mais plutôt fière, et bien trop mauvaise perdante, Cassie préféra esquisser un sourire un coin, plus condescendant que sincère, Jaugeant son adversaire avec froideur.
Il n'avait décidément pas changé, il avait pris une ou deux années certes, et l'effort du travail à son cabinet concurrent du FBI laissait des traces de fatigue sur son visage, mais il respirait toujours cette même attitude confiante et solitaire qui, si auparavant avait fait sombrer Cassie, l'horripilait maintenant. " Tu m'a serrée un peu fort pour quelqu'un qui a rompu non ? ". Sourire suffisant. C'était vrai, elle l'avait plutôt mauvaise ; elle aussi était solitaire, bien qu'elle laissa aisément croire le contraire, et même si sa vie amoureuse était une suite d'échecs cuisants, en général, elle avait le contrôle de la situation alors que lors de son histoire avec Nickolas, c'était lui, qui avait eu le contrôle sur comment cela allait finir, et pourquoi. Outre cette légère frustration, il avait fallu qu'il soit un minimum doué dans le métier d'avocat pour risquer de lui faire de l'ombre, alors qu'elle était entrain de construire une carrière qu'elle espérait brillante au FBI, et tout ça pour un salaire de misère, alors que lui, il percevait des honoraires mirobolants, qui d'ailleurs ne manquaient pas de se faire investir dans des chaussures et costumes de marque, comme elle pu rapidement le remarquer avec une discrète moue de désapprobation feinte.

Quelques secondes, elle fut tentée de tourner les talons et de laisser Nikolas seul juste après sa réplique cinglante. Histoire d'avoir le dernier mot. Mais la tentation du jeu resta plus forte, et désormais bien campée sur ses jambes, elle attendait la répartie de son ex avec impatience, toujours ce même sourire supérieur flottant sur les lèvres, cachant mielleusement une irritation croissante qui aurait pure laisser transparaître des jointures blanches de serrer son cappuccino si elle n'avait pas de gants.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Cause I may be bad but I'm perfectly good at it. - Pv. à Nickolas D. Stanley. Sam 11 Déc - 18:22

    « Nickolas. » Le ton sur lequel elle vient de prononcer mon prénom ne prévoit rien de bon. Elle n'a pas changé de parfum, toujours le même qui enivre ses cheveux. Peut-être bien que j'ai profiter de son moment de faiblesse ... Je sais très bien que le fait que j'ai décidé de la quitter ne lui a pas plut, je ne sais pas vraiment exactement pourquoi, je n'ai pas été vulgaire ou encore méchant. Ce que je sais également, c'est qu'elle va réagir et ne surtout pas m'ignorer, mauvaise perdante et surtout fière comme elle est. « Tu m'a serrée un peu fort pour quelqu'un qui a rompu non ? » Toujours aussi sûre d'elle. Elle n'a pas changée, toujours aussi attirante. Il faut l'avouer, elle n'a pas un physique ni un visage qui puisse déplaire, mais son caractère n'est pas pareil que son apparence. Elle est très dure de caractère. Elle sait ce qu'elle veut, elle bornée comme je ne sais quoi et puis, tout comme moi, elle est plutôt solitaire. « Tu t'es retenue longtemps avant de retomber dans mes bras. » Certes, sur ce plan là, j'essaye d'être à la hauteur, elle a toujours de meilleures répliques, elle a toujours des pics à m'envoyer et elle sait où toucher pour faire mal. Je suis son regard qui me fait regarder mon costume. Tout le monde sait que le métier d'avocat rapporte, mais lorsque vous êtes à la tête d'un cabinet, c'est vraiment le pied pour votre salaire. J'ai donc largement les moyens de me faire plaisir pour mes vêtements. Je la scrute à mon tour, toujours autant de classe dans la même tenue, qui lui donne un air presque supérieur mais surtout un air d'autorité.

    Alors que nous nous fixions depuis quelques secondes déjà, je compris qu'elle ne bougerait pas, qu'elle resterait là, postée devant moi avec ce sourire qu'elle veut supérieur. Je la fixe de mes yeux clairs, attendant une réaction de sa part, restant là tous les deux sous les quelques flocons qui se mirent tomber. J'aurais pu lui demander ce qu'elle voulait, ce qu'elle attendait, la neige peut-être ? Cela aurait été tellement ironique, cela me fait sourire, mais je garde le silence tout de même, attendant qu'elle parle la première. Après tout, c'est elle qui reste plantée là ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Cause I may be bad but I'm perfectly good at it. - Pv. à Nickolas D. Stanley. Lun 13 Déc - 18:10

Prenant sur elle même pour ne pas écraser le peu qu'il restait de son café sur la tête de Nickolas, Cassie pris une profonde respiration avant de fièrement relever la tête pour le regarder dans les yeux, qui elle le remarqua rapidement, était toujours du même bleu dans lequel autrefois elle était prompte à se jeter. Et comme chaque fois depuis leur rupture, et à chacune de leur dernières altercation, elle fut tentée de les baisser sous l'afflux de nostalgie qui quelques secondes, fit presque disparaître la haine. Expirant calmement, elle tint pourtant le regard haut, trop fière pour perdre la bataille qu'elle avait lancé même si imperceptiblement, elle relâcha la pression contre son verre en carton, puis laissa souplement tomber son bras le long de son corps, un sourire qu'elle rendit ironique aux lèvres.

« Tu t'es retenue longtemps avant de retomber dans mes bras. » finit il par dire, réveillant le dragon en Cassie qui venait à peine de retrouver le calme alors que Nickolas à son tour, scrutait la manière dont Cassidy était habillée. Mal à l'aise sous le regard critique de son adversaire de ces derniers mois, elle changea d'aplomb, cachant le fait qu'elle manqua de glisser à nouveau en balançant à nouveau son équilibre sur son autre jambe, retrouvant sa position première. « C'est qu'on ne te voit pas beaucoup par ici ces derniers temps, je l'aurais fait plus tôt si j'avais put. » enchaîna-t-elle avec un haussement d'épaule cachant un frisson mal contrôlé sous la bise froide qui venait de se lever, balayant le parc avec une gravité sévère. Cassie faillit esquisser un sourire scincère, plutôt satisfaite de comment, une fois encore, elle maniait l'ironie, mais une nouvelle chute de neige l'en empêcha rapidement, favorisant plutôt une nouvelle irritation à venir s'installer, en plus de celle d'avoir à faire à Nickolas et de risquer d'arriver en retard à son procès de la matinée.
Levant d'ailleurs le nez pour évaluer l'étendue des dégâts, Cassie ne pût retenir un soupir d'énervement ; les cinq centimètres qui couvraient déjà tous les trottoirs de Seattle n'avaient selon elle, pas besoin de dix nouveau centimètres pour venir renflouer leurs rangs. Rapidement, elle épousseta à nouveau ses épaules recouvertes de feutre gris, et tenta tant bien que mal de remettre son bonnet en place, sans plus de succès que précédemment.

Quand enfin elle se décida à reposer son regard son Nickolas, deux secondes à peine avait dut se dérouler, malgré son impression tenace que cela devait faire cinq longues minutes que tous deux maintenaient ce silence pesant et lourd de ressentiment - pour elle au moins. Peu décontractée, elle changea nerveusement son sac de main, achevant par la même occasion son cappuccino d'une gorgée, espérant que cela lui donnerait un peu d'énergie pour la fin de cet énième round car une argumentation entre deux aussi bons avocats, ce n'était pas chose aisée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Cause I may be bad but I'm perfectly good at it. - Pv. à Nickolas D. Stanley.

Revenir en haut Aller en bas

Cause I may be bad but I'm perfectly good at it. - Pv. à Nickolas D. Stanley.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Real Crime :: 
Have fun
 :: Corbeille
-