AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Lun 5 Sep - 0:18

<

© ethereal

« Honey Lumen Stewart »





    © crédit

✏️ NOM(S) : Stewart
✏️ PRÉNOM(S) : Honey Lumen
✏️ SURNOM : "La petite", " le genie"
✏️ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : 21 ans, 24 Decembre
✏️ LIEU DE NAISSANCE : Miami, Etats-Unis
✏️ METIER : Profiler
✏️ STATUT CIVIL : Celibataire.
✏️ GROUPE : Meurtre en serie



« ever ever after »





Honey, oh belle Honey, comment pourrions nous te décrire? Tu as des facettes si multiples, doit on décrire celle que tu es lorsque tu travaille ? Celle lorsque tu es avec des gens que tu apprécie ? Ou lorsque tu aime peut être ?Ces facettes pourraient semblées si différentes mais en faite elles ne le sont pas tant que ça. Il y a toujours cette détermination dans tout ce que tu fais, cet investissement aussi bien dans tes relations que dans ton travail. Il y a ce manque de confiance en l'autre mais aussi en toi, a vrai dire tu n'a confiance dans ce que tu fais que lors de tes analyse, tu n'as confiance que en cette malédiction que tu as, ce cerveau, cette mémoire, cet esprit d'analyse, c'est le seul qui ne t'as jamais trompé. Trompé. Les gens trompent. Mais pas toi. La confiance est quelque chose de si cher, la confiance est quelque chose de si beau.

Tu parais si innocente, si infantile, et tu aime cette image, les gens te sous estime, après tout tu n'es que la pauvre petite enfant plongée dans un monde de grand trop tôt selon eux. Elle peut tout voir, tout encaisser, sans ciller, mais néanmoins derrière cette carapace qu'elle s'est forgée pour se protéger du jugement, elle est sensible, énormément, des fois elle craque, s'effondre et pour se consoler rien de tel qu'une bonne glace vanille noix de macadamia, son péché mignon. Mais ce n'est pas le seul péché mignon qu'elle a, depuis l'âge de 13, lorsqu'elle est entrée en 2ème année de médecine elle a développer une addiction a la caféine.
Honey est une personne qui s'implique énormement avec les gens qu'elle côtoie, c'est d'ailleurs une des raison qui a fait qu'elle n'a pas suivit un chemin de psychiatre ordinaire et qu'elle a décider de choisir une voie ou elle était certaine de ne pas s'attacher aux personnes qu'elle analyserait. Au niveau amitié, Honey est le genre de personne que vous pouvez appeler a 3 heure du matin et qui sera la quoi qu'il arrive, mais c'est aussi le genre de personne qui ne dévoile rien sur son passé, elle refuse même de donné son âge, et a son entré au F.B.I n'avait pas parler de son "petit problème" comme elle dit, son intelligence peu commune, elle voulait être normale. Ça a toujours été son plus grand rêve, être normale, ne plus être "le petit génie", "la bête de foire", elle rêve de trouver quelqu'un qui la regardera sans prendre en compte son âge et ses aptitudes.

Honey est atteinte de dyssynchronie, c'est a dire qu'elle a es difficulté d'insertion social. Cela fait très peu d'année qu'elle a commencer a entretenir des relations avec les autres, personnes qu'elle choisit avec soin et a qui elle a tendance a faire passé un test de confiance que la personne ne perçoit pas tout le temps. Ce test est très simple, elle confie a la personne une information qui ne la touchera pas si elle est divulguée, ou fausse, et attend de voir si d'autre personne l'apprenne. Un jeu d'enfant. Honey déteste la solitude, elle aime être entourée de monde, néanmoins, avec ses difficultés d'intégrations ce n'est pas une situation très connu, c'est pourquoi Honey est entourée d'animaux chez elle, elle adore les animaux, car " Ce sont les seuls qui ne te juge pas. ils t'aiment tant que tu ne leur fait pas de mal." C'est quelqu'un d'assez bonne compagnie même si parfois elle se montre un peu enfantine. Elle aime se montrer complètement folle, rire aux éclats de ce rire si communicatif qu'elle a, si limpide, si pure.

Honey est une personne d'un calme inouïe, la mettre en colère reviendrait du miracle, elle semble montrer un détachement par rapport au monde qui l'entoure qui en agace plus d'un. Elle montre l'image de quelqu'¡un qui se fiche du regard et de l'opinion des autres car elle l'a trop souvent encaisser.

« let's write something down »



Citation :
Voilà la partie de la fiche la plus dure. Rassurez vous, nous savons que cette partie n'est pas la plus amusante pour certains, mais nous devons connaitre un minimum de choses sur votre personnage. Cette partie se passe chez un psychologue. Après l'attentat, des agents ont pu radicalement changer. Et c'est pour cela, que les gens tout en haut de la hiérarchie, ont décidés de faire intervenir un psy avant la réouverture des locaux. Toutes les questions peuvent être rédigées sous la forme de RP. Donc c'est comme vous préférez. Nous vous demandons seulement de faire le minimum requis. N'hésitez pas à nous poser des questions et même à nous envoyer des MPs ! (Personnellement, j'adore ça ! ;D) Allez sur cela, nous vous souhaitons bon courage pour cette partie la plus « difficile ».


Bienvenue ici (Agent, Dr, Maître, Inspecteur ...) Mademoiselle Stewart, Ma première question sera toute simple. Parlez-moi un peu de votre vie. Votre enfance, vos parents…


Honey entendit cette question comme un condamné entend le glas. Sa bete noire, l'enfance. Devait elle en parler si elle ne le voulait pas ? Elle n'avait pas le choix, elle n'avait plus le choix, si elle voulait etre au F.B.I elle le devait. Elle respira intensement...

- Ce que je vais vous dire n'est connu de personne a part moi, et je tiens a ce que cela reste entre vous et moi, pas de ca dans le rapport, pas de choe detaillée qui puisse etre connu de n'importe qui entrant dans vot bureau et remuant vos dossiers. Me faites pas ce regrd de psy complaisant, je vous connais par coeur, je suis comme vous, c'est mon boulot aussi d'impressioneer les gens pr de beaux mots et de leur faire se devoiler pour le consilier, sauf que moi ca fonctionne pas comme ca. Vous allez mentir, monsieur, vos yeux ont regarder vers le hut au moment ou vous alliez ouvert la bouche. Je prefere cela... Très bien.. Je suppose que c'est la bas que tout a commencer ...

[ FLASH BACK]

– Mary! ! Jack et la ! Jak est la !

Mary O'donnell descendit les esclaiers de son immense demeure en courant. Son sourire en disait long sur son bonheur, et sa robe blanche sur son envie de plaire.C'etait une jeune femme si belle, ses yeux gris traduisait la pureté des gens de son age, ses fine slevres rouges sa sensualité, et sa peau si parfaite et douce la douceur de son ame. Elle se jetta dans les bras de Jack. Jack etait de 6 ans son année et etait le plus grand parti de la ville. Pour tout dire, Mary etait amoureuse de Jak Stewart depuis ses 12 ans, mais le pauvre Jack a l'epoque en avait 18 et collectionnait les filles grace a son charme ravageur. Il en avait a present 24 et sous les menaces de sa grand-mere de le desherité s'il ne trouvait pas une compagne avant sa mort, il c'etait vu obligé de considerer toutes les femmes de la ville comme des epouse potentiel, et la il l'avait vu, la belle Mary de la rue d'en face, et la il avait choisit, ca serait elle. Il etait venu la premiere fois a l'improviste, Mary n'etait pas encore rentrée des cours, avec un bouquet de fleur et une bouteille de scotch, qu'il offrit aux parents en echange de l'autorisation d'emmener Mary le soir meme. C'est ce qu'il fit, et comme tout les compte de fées tout c'etait passer a merveille. Plus la santé de la plus si jeune Caroline Stewart declinait, plus les projets de mariages se bousculaient. Ils finirent par se marier, et le soir meme Caroline Stewart mourrut.

Les jeunes mariés quitterent alors leur ville natale et s'installerent a Miami, et c'est la que leur vie bascula. Après un ans mariés Mary annonca a son cher epoux que le couple branché qu'ils etaient allait devoir subir une transformation, et la maison aussi soit dit en passant. Ils allaient avoir un enfant, une petite creature disait Jack lorsqu'on lui en parlait. Il fallait etre sincere, Jack n'avait aucune envie d'avoir "une petite creature", au contraire, il detestait les enfants, mais ne pouait rien refuser a sa femme. Ils rajouterent une chambre a leur maison, installerent un berceau rose, car ils en etaient sur, ca serait une fille, et firent peindre des fées sur les murs. Apres tout, ne leur manquait il pas que ca pour etre reellement heureux ? Aux yeux de Mary Stewart oui, mais Jack sentait que le cauchemar ne faisait que commencer...

A leur grand surprise, ou a leur grand malheur, ils se retrouverent bien vite dans une situation inattendu. Les constractions de Mary commencerent le 24 decembre lors du reveillon, c'est ainsi que leur dernier noel en tant que couple sans enfant prit fin. Les contractions la firent enormement souffrir. Elle perdit les eaux et soudain s'evanouit. Jack paniqua, que faire ? Comment ? Il ne pouvait plus bouger, la panique le submergea, il pleurait. Il composa le seul numero qu'il lui parraissait censé d'appeller : sa mere, mere qu'il n'avait pas vu depuis un ans, mere qu'il ne reverait plus jamais apres cette nuit la, mais seulement apres car oui, elle vint, et c'est elle qui emmena Mary a l'hopital, c'est aussi elle qui lui annonca la nouvelle...

- Jack... J'ai une bonne, et une mauvaise nouvelle... Laquelle veux tu en premier ?

Jack la regarda avec mepris

- Peu importe.

- Tu n'as pas eu une fille... tu as eu une fille et un garcon.. Des triplés Jack, tu te rend compte, des triplés...

Jaqck n'eut aucun sentiment a l'annonce de cette nouvelle, aucune reaction.

- Enchainez mere.

Une vague de colere devant l'absence de reaction de la part de son fils l'envahit. Et la haine qu'elle avait toujours eu envers Mary remonta

- Elle est morte.

Il conprit. Non, pas sa fille, sa femme, son univers. Il ne bougea pas, se contenta de sentir glisser la larme qui s'echapait de son oeil. Et ce fut tout.

Jack Daniel Stewart, ou comme tout le monde l'appellait a l'epoque M. Stewart, demenagea au Texas avec ses enfants, les trainant comme des boulets a sa cheville neanmoins il y a quelque chose que personne ne savait. Il y avait une personne que Jack Stewart aimait plus que tout au monde, sa fille Honey. Elle avait les yeux de sa mere, sa douceur, et ses memes cheveux. Il avait appeller un de ses fils du meme nom que lui, Jack, quant au second il le nomma Lionel. Il attendait d’eux qu'ils soient a la hauteur de leur pere. Mais le probleme etait surtout qu'Honey prenait toutes l'attention de son pere et qu'avec les annees il devenait difficile pour Jack Junior et Lionel de l'egaler. A 2 ans Honey faisait les puzzle des enfant de 10 ans. A 3 ans elle apprennait les multiplication. A 5 ans, on lui proposa un precepteur privée a la hauteur de son avance pour lui eviter le desagrement d'etre autours d'enfant trop grand. Jack et Lionel continuerent dans une ecole privée, voyaient sa soeur participée aux concours regionnaux, l'entendant jouer du piano a la perfection alors qu’eux tentaient de finir un puzzle bien trop avancé pour son age.

Mais malgré tout ca, les deux freres aimaient leur soeur bien plus qu'ils n'osaient l'avouer. Chaque soir, lorsque les 12 coups de minuit sonnaient Honey rejoignait ses freres dans leur chambre. Ils la serraient si fort dans leur bras qu'elle en riait, toujours. Elle avait un rire si cristallin. Puis Honey se blottissait contre ensemble, et leu demandait pardon, pardon pour etre si differente. Et ensemble ils creaient a leur soeur une bulle ou on n’attendait plus rien d’elle, le seul endroit au monde ou elle ne devait plus rien au monde.

- Un jour tu verras que cette difference sera merveilleuse pour nous, je vous le promet.

Et elle le pensait. Elle souffrait de ne pas pouvoir s'asseoir pres de ses frere a l'ecole, de ne pas jouer avec leux dans la cour de recréation, de ne pas pouvoir leur demander de l'aide pour ses devoirs, mais ca lui semblait si stupide ce qu'ils apprennaient, si elementaire qu'elle n'y pouvait rien, elle essayait, mais elle n'y arrivait pas. Honey ne comprennait pas reellement pourquoi elle etat si differente de ses freres, bien que son intelligence depassait celle des gens de son age sa maturité n'etait guere tres evoluée. Elle ne comprennait pas pourquoi elle devait travailler encore et encore, pour savoir d'avantage de chose dont elle ignorait l'importance.

L'anniversaire de leur sixieme anniversaire Jack, Lionel et elle demanderent a leur pere une journee pique nique avec leurs amis, principalement ceux de Jack et Lionel car Honey n'en avait plus tellement depuis qu'elle n'etait plus scolarisé dans un etablissement publique. Leur souhait leur fut accorder, et c'est la que cela se produisit. La destruction. L'apocaalypse mise a la porté d'une enfant.

- Jack ! Lionel ! Jack! Lionel ! Mais ou sont ils donc parti ! Hey, les garcons, vous n'avez pas vu mes freres?
- Non Honey on ne la pas vu ! Vous etes pas censé avoir un radar vu que vous etes triplés ! declara l'un des garcons qui jouait au balon dans un pouffement de rire.

Il se croyait main, mais c'etait ca le probleme, elle avait un pressentiment, un tres mauvais pressentiment. Elle s'approcha d'un petit garcon qui joyuait seul

- Matthew ? As tu vu Jack et Lionel?
- Dack ? Vi a vu Dack et Nonel!
- Ou ca ?
- Ils sont pati avec le monsieur
- Quel monsieur ?
- Le monsieur qui leur a dit qu'ils allaient le rendre plus special que toi
- Plus spé... mais qu'est ce que c'est que cette hsitoire ! Et apres que le monsieur soit venu ils ont fait quoi ?
- Sont monter dans la tuture bleu
- Une voiture bleu ?
- Vi!

Malheureusement pour eux, on ne trouva aucun autre temoin capable de decrire cette fameuse voiture bleu, a vrai dire, decouvrit qu’il n’y avait jamais eu de voiture bleu. Jack et lionel ne reapparurent pas ce soir la, ni le soir suivant, ni le mois suivant, ni l’année suivante, a vrai dire ils ne reapparrurent pas.

[ FIN DU FLASH BACK]


– C’est donc a cette epoque la que vos freres ont disparut ?
– C’est cela.
– Les avez vous un jour revu ?
Honey lui lanca un regard forcé et plein d’une tristesse monstre.

– J’ai revu Jack, et cette decouverte brisa une partie de moi. Mais avant ca il s’en est passé des choses pour la petite Honey…
– Vous parlez de vous a la 3eme personne ?
– Pour raconter ce que je dois raconter il vaut mieux…
– Continuer dans ce cas…

Elle prit une profonde inspiration

– Apres la disparition de Jack et Lionel plus rien ne semblait reel pour elle, en revanche, pour son pere ce n’etait qu’une preuve de plus que sa petite fille cherie etait meilleure que ses fils, ces degenerés, ces incapables. Si seulement elle avait trouver la force d’etre de son avis, mais encore aujourd’hui c’est un combat qu’elle mene contre elle meme.

La petite Honey Stewart fut balancé de professeur en professeur jusqu’a ce qu’on lui juge le niveau suffisant pour passer le Baccalaureat. Comme d’habitude elle passa avec brio l’examen, apres tout elle reussissait toujours, le seul probleme dans ce magnifique tableau ? Elle avait 10 ans et n’avait plus rien au monde que son intelligence qu’ils disaient superieur. Son pere avait sombrer dans l’alcool et n’etait plus connu que sous le nom du “ vieu Jack”, et perdit sa fille en l’envoyant a la Faculté de medecine.

Un doctorat a 13 ans ca n’a pas l’habitude de passer inapercut, c’est pour cela qu’elle eu le droit a un article dans les plus grands journaux du pays, mais personne ne voulait engagé une gamine de 13 ans comme psychiatre, ce n’etait pas assez credible. Alors elle continua ses etudes, se specialisa de le profilage, et cela lui plu tellement qu’elle envisagea cette possibilité comme cariere, mais comme toute gamine de 14 ans elle se cherchait et decida donc de poursuivre d’avantage d’etude. Ca allait si vite, tellement vite. Les articles sur elle se multipliait, elle etait devenu la bete de foire des Etats-Unis, mais ca cessa de l’amuser et elle decida qu’il etait temps d’arreter tout contact avec les journaux.

14 ans, c’est la qu’elle apprit, c’est la qu’elle su. Elle se rendit chez son pere, qui avait epousé l’ete precedent une jeune femme, assez sympathique, qui avait elle meme deux filles que Jack Stewart haissait, evidement comparer a sa belle petite Honey elles n’etaient rien. Il n’aimait pas sa fille, a vrai dire c’est cette semaine la qu’elle l’apprit.

Jamais elle n’avait vu son pere comme ca, plus saouol que jamais, plus violent que jamais, mais c’etait son epre, son pauvre petit papa, la seule personne qu’il lui restait, alors, comme la bonne petite fille qu’on attendait qu’elle soit elle se taisait et dans son esprit inventait un milier de mensonge qui l’excusait. On excuse toujours son petit papa cheri quand on croit etre un tresor pour lui. Puis ca arriva…


[FLASH BACK]

La famille stewart, en recomposée dinait silencieusement autours de la table du salon, comme tout les soirs, l’arrivée de la cadette des filles Honey avait ammené un milier de sentiment difficile a decrire. Ses soeurs la haissaient apres tout, elles ne seraient jamais aussi belle et intelligente que la petite Honey, et a vrai dire, c’etait vrai.

- Mon Honey cherie a deja 3 doctorats, n’est ce pas cherie ?
– Oui papa, tu le dis tout les soirs…
- Et le prochain ce sera quoi ?
– Rien, a vrai dire j’aimerais…
- Comment ca rien ?!
– J’aimerais…
- Je t’ai posé une question ! Qu’est ce que tu crois ? Que tu peux faire quelques choses si ce n’est pas avec ton cerveau ?
– J’ai envie de rencontrer des jeunes de mon age…
- Tu es toujours un monstre Honey… un monstre, a leur yeux tu ne seras toujours que ca, tu n’es qu’une machine, si tu arrete t’as qu’a crever !
– Ce n’est pas drole papa…
- Tu crois que je rigole ? Tu crois que je t’ai pas tuer pour que tu foutte ta vie en l’air ? Creve ! Casse toi !

Jack Stewart se leva de sa chaise en montrant la sortie a sa fille. Son haleine alccolisé atteignait Honey a l’autre bout de la table. Elle se leva, attrapa son sac a dos et se dirigea vers la sortie.

- Helene ! Va fermer la porte derriere la petite ! Elle vaut pas mieux que ses imbeciles de frangins !

Helene Stewart, la nouvelle epouse, se leva et accompagna Honey, mais arriver devant l’entrée elle lui glissa 20 dolars dans la main.

– Je vais lui parler, va au motel sur la route, reviens demain matin, il sera sobre…

C’est ce qu’elle fit, mais malheureusement elle ne trouva pas son epre sobre.

- Tu veux etre la prochaine ? C’est pour ca que t’es revenu ?
– De quoi tu parle ?

Jack Stewart emit un rire puissant et allait s’asseoir sur le divant devant lequel Honey apercut une jambe au sol. Elle s’approcha doucement, et retint avec difficulté le cris d’horreur. Trois femmes se tenaient au sol, les trois meme femmes qui dinaient avec elle la veille.

– Papa… qu’est ce que … ?
- Ah … ouai… aide moi a les descendre tu seras une bonne fille.

Honey ne bougea pas

- Depeche toi !

Elle etait terrifiée, completement terrifiée, elle s’executa donc avec dans la tete l’idee que des qu’elle pourrait elle s’enfuirait loin. Elle attrapa le cadavre de la plus jeune des soeurs a l’aide de son pere et ils descendirent a la cave ou Honey fit une macabre decouverte. Des dizaines de corps, peut etre meme presque une cnetaine de corps, uniquement des femmes accrochées au plafond de leur cave, la cave de la maison ou elle avait grandit.

- Depuis que tu es partie j’etais si seul tu sais… j’ai eu besoin d’une autre Honey… mais elles n’etaient pas a la hauteur. Toi tu es la perfection…
Il s’approcha de sa fille, caressa sa joue avec tendresse et….

[FIN DU FLASH BACK]

La voix d’Honey se brisa sous l’emotion…

– Nous avions deja parler de ce qui s’est passé cette nuit la n’est ce pas ?

Honey hocha la tete alors que les larmes envahirent ses yeux si bleu.

– Ce n’etait pas la premiere fois si je me souviens bien…

Honey resta impassible et ravala ses larmes

– Pourquoi ne pas l’avoir mentionné au debut de votre histoire puisque vous etiez decider a parler de tout ?
– J’ai vu des choses horribles monsieur, des choses qui m’ont fait enormement de mal, mais des choses dont je n’etais pas l’objet… je veux oublier ca…
– Je comprend, passons a un autre episode dans ce cas…

Et il nota sur son cahier d’un trait franc “ n’ose pas parler des abus sexuels commis par son pere durant l’enfance, n’ose meme pas prononcé les termes”

– Apres ca, apres m’etre enfuit et avoir ete voir la policce, apres son jugement, et apres qu’on m’est surnommé la fille de Barbe Bleu, je suis partie, j’ai voyager, au depart uniquement aux Etats–Unis puis dans le monde entier, j’ai appris a parler 7 langues et je suis rentré et c’est la que je l’ai rencontré…
– Votre epoux ?
– Mon epoux… Il etait si formidable, il se fichait de mon age, il me traitait comme ce que je voulais etre. C’est grace a lui que je suis entré au F.B.I.
– Si je me souviens bien Franck McAllister vous avait prit comme protegée mais vous n’aviez a l’epoque aucune relation avec lui ? Il a parler de vous au directeur de sa section, les crimes en serie et vous avez ete engagée. Quel age aviez vous deja ?
– 16 ans. “La plus jeune entrée du F.B.I” disait ils.
– J’entendais d’avantage quelque chose comme “l’element le plus prometeur”
– Non vous entiendiez plus “la gamine qui se prend pour un profiler”
– Mais ca avant votre premiere enquete…
– C’est la que je voulais en venir…

[FLASH BACK]

– Franck ! Honey ! Fini de rigoler on a une affaire ! Quarantes enfants disparuts et retrouvés assassinés 3 jours plus tard.

Serie de regards terrifés devant les photos d’enfants decapités, torturés, noyés, ettoufés.

– La mort est differente comment sait on que c’est la meme personne ?
– Tres bonne question, et tres simple reponse, sur chauqe cadavres on a retrouvé une carte, du meme jeu de carte. Et quelques chose nous dit que lorsque le meurtrier aura fini tout le jeu il cessera de tuer. A nous de l’en empecher. Honey ? Tu as une heure.

C’etait son premier reel profil et elle avait peur de se tromper, tout le monde semblait convaincu qu’elle s’etait planté. Apres tout comment une vielle femme que tout ses enfants auraient abandonné et son petit fils pouvaient avoir tuer autant d’enfant ? Personne a part Franck ne prenait reellement mon profil au serieux, si bien qu’en arrivant sur place le premier suspect fut un homme de 40 ans. C’etait impossible ! I.M.P.O.S.S.I.B.L.E ! La femme devait avoir presque 70 ans et son petit fils entre 15 et 18 ans. Honey avait peur, terriblement peur de se tromper. Neanmoins il y avait une chose qu’elle savais, si l’on faisait une conference de presse elle serait la. Et c’est la qu’elle l’a vu, Mary–Ann Peterson, que les journaux surnommait Joker. Elle a tout de suite prevenu Franck, mais personne n’ecoutait. Elle n’avait qu’une solution : la suivre, savoir ou elle cachait ses victimes.

Trou noir.

Quand ses yeux se sont ouvert elle ne voiyait plus rien, le nean. Sa vision est troublée, son ouïe absente, tout ses sens endormis. Elle entend un rire profond secouer la piece, elle entend une femme discuter, elle comprend.instantanement ce qu’il se passe. Elle est la, cette vielle femme, elle veut la tuer car elle aussi n’est qu’une enfant. Elle s’imagine que peut etre sa grand-mere avait ce rire.

- Tu t’es cru maligne ma petite ? Mais tu ne l’es pas ! Tu ne peux rien contre moi !

Elle lui jete une tenaille et elle ordonne d’un air vicieux qu’elle se coupe les cheveux

- Ils sont si beau, ils sentent si bon. Tout a l’heure mon petit Tommy les a senti longtemps. Ils sont doux Tommy ? Est ce que ces cheveux sont doux ?!
– Ils le sont oui ! Laisse moi ! Lacha une voix d’adolescent caché

Honey a refuser même si ce n'était qu'une futilité, elle ne devait avoir le dessus sur elle, ele en avait conscience. Mais cette vielle femme, cette sorciere au regard fade et pleins de haine. Honey voulait s’approcher, elle avait besoin de ne plus se sentir seule. Mais elle etait enchainée et tomba a genou devant Mary-Ann. Elle a rit, d’un rire si percant que ca a remuer l’estomac de la pauvre petite Honey.

Douleur! Souffrance! Brûlure! Honey ignorait ce qu’il se passait mais ses mains la brulait. Elle serra les dents pour ne pas ceder, apres ca plus rien ne pouvait etre pire. Elle a rit, oui Honey a rit, car ca la mettrait en colere.Elle voulait de l’attention, elle voulait provoquer quelque chose, mais elle faisait tout pour faire croire que ca lui importait peu. Mary-Ann saisit la tenaille avec laquelle les cheveux d’Honey avait ete couper et l’a planté soudainement dans la main de la jeune fille, de l’enfant prisoniere. Elle a hurler, de toute son ame. Et soudain le trou noir a nouveau, tout devint blanc, terriblement blanc, des frissons parcoururent tout son corps, la sueur coulait le long de sa nuque et de son cou. Et une ombre est apparut dans le coin de la piece.

– Arrete grand-mere !

J’avais eu raison, c’etait une grand-mere et son petit-fils

Mary-Ann a rit

– Arrete je t’ai dit !

Il est sorti de l’ombre et Honey a senti son coeur s’accellerer. Ces yeux. Ces levres. Cette cicatrice au dessus de la levre superieur. Ces traits. Elle les connaissait. Elle en etait certaine.

– Je veux lui parler ! A t-elle hurler
- Tommy sort !
– Il ne s’appelle pas Tommy ! Jack je t’en supplie dit lui ! Tu n’es pas Tommy ! Jack pitié ! Dis moi que c’est toi !
– Je suis desolé, mon nom est Tommy. Dit il, la voix brisée

Honey senti un grand coup sur sa tete et a nouveau… plus rien.

[FIN DUFLASH BACK]

– Souhaitez vous vous arretez la ?
– Je dois continuer non ?
– Melle Stewart, j’ai lu le rapport de votre enquete et je sais ce qu’il s’est passé ensuite… Ce que j’ignorais c’etait que vous aviez reconnu votre frere…
– Et ma grand-mere…

Le psychologue la regarda surpris

– Excusez moi ?
– Oui, c’etait ma grand-mere, je l’ai su plus tard, lorsqu’elle est decedé, son veritable nom etait Angela Stewart…

[ FLASH BACK]

- Tommy attrappe la !!!!

Honey courait dans les couloirs de cet entrepot alors que le rire de sa propre grnd-mere raisonnait partout. Son frere la poursuivait. Sa grand-mere voulait la tuer. Cela semblait si absurde. Elle trouva une porte et la secoua dans la panique.

– Ouvre toi ! Ouvre toi !

Elle senti quelqu’un deriere elle.

– T’avais dit qu’on serait special nous aussi… Lionel et moi..

Honey etait pertrifiée, elle se retourna vers lui. Il etait plus grand, mais dans le fond n’avait pas changer, la meme tete d’ange, les meme yeux qu’elle.

– Tu m’a manquer Honey.

Les larmes montaient

– Toi aussi Jack… Et Lionel aussi… Ou il est ?
– Je ne sais pas. Il s’est enfuit la troisieme nuit quand on etait parti avec l’oncle Tom.
– C’est pour cela qu’elle t’appelle Tommy ? Elle croit que tu es lui ?
– Non. Elle m’a donner des noms different dans chaque ville.
– Aide moi Jack.. Aide moi…

Il a sourit

– Tu es ma soeur. Je ne te laisserais pas entre ses mains…
- Tu vas me sauver alors ?
- D’elle, oui.

Honey hesita un instant puis comprit

- Mais pas de toi…
- Non. Je suis ton frere, c’est a moi de te tuer.
- C’est toi qui les a tuer ?
- Certains, oui.
- Ne fait pas ca Jack. On peut partir tout les deux. On peut leur dire que c’est elle. Ca sera notre secret. On sera heureux ensemble.
- Non Honey. J’en ai marre. Quand tu seras morte je leur dirais que c’etait elle, et je serais le plus special de la famille. Le petit genie est mort, l’autre frere a eu tellement peur qu’il a disparut, je serais le grand garcon, celui qui a tout traverser…
- Tu n’es pas obligé, tu peux l’etre sans me tuer.
- Non Honey… Si t’avais pas ete si… toi, rien ne serait arrivé. Dommage, je t’aimais.

Il leva un poignard sur elle alors que son cris ettoufa presque le bruit de l’arme a feu qui tira

- Pauvre petit con tu crois pouvoir me poignarder dns le dos ?! T’es qu’une merde sans moi ! Je t’ai rendu special ! Je t’ai donné une existence, maintenant je la reprend.

Honey entendit apres la serie de coup de feu qui suivit le dernier souffle de son frere alors qu’elle hurla son nom.

Bruit de coup de feu. Corps qui s’effondre. Jeune fille qui court en pleure dans les brs de son sauveur. Secret enteré avec le dernier coup de feu..

[FIN DU FLASH BACK]

- C’etait Franck ?
- Oui. Il m’a prit dans ses bras, m’a embrassé et des qu’on s’est laché on est sorti retrouvé les autres qui pointaient tous leurs armes sur l’entrée de l’entrepot.
- Cela fait combien de temps deja ?
- 3 ans.
- Ca a du etre tellement dur pour vous.
- C’est vrai, mais il y a eu Franck, il m’a aider.
- C’est la que votre relation a commencer ?
- Oui. Il a demissionné 6 mois plus tard, et on s’est marié tout de suite apres.
- vous deviez etre si heureuse
- C’est vrai, tout le monde l’etait. Mais comme vous le savez mon mariage n’a pas durer, puisque mon cher epoux est decedé 3 mois plus tard.
- Dans la fusillade du bus ?
- Exactement. Vous savez, mon epoux etait un homme courageux et tetu, il est entré dans ce bus pour me protegé. L’auteur de la prise d’otage voulait que je monte dans le bus, il ne voulait negocier qu’avec moi, la plus jeune des agents. Mais pour Franck il en etait hors de question, alors il y est allé sans que je reussisse a l’arreter. Il n’a pas fallut 10 minute pour qu’on entende des coups de feu et que l’equipe se precipite dans le bus.
- J’ai entendu dire que vous n’aviez paas lacher son corps.
- Il etait tout ce que j’avais…

Le psychologue griboouilla sur sa feuille on ne sait quel mot qui n’avait de snes que pour lui.

- Tout les hommes de votre vie finisse par mourir…
- Pas tous, Lionel n’est pas mort…
- Vous savez ou il…

Le bip du bipeur le coupa dans sa phrase.

- La sceance est finie. Une prochaine fois peut etre.
- Vous ne reviendrez pas n’est ce pas ?
- En effet, je n’avais que cette heure d’obligatoire…
- Aurevoir mademoiselle Stewart
- Aurevoir monsieur.

Pour cette question vous devez faire un minimum de 10 lignes. Et oui le passé de votre personnage c’est important tout de même. Allez courage, en racontant votre enfance et votre adolescence, vous remplirez cet objectif très rapidement ;D

Parlons maintenant de ce qui s'est passé il y a maintenant deux ans. Étiez-vous dans le bâtiment ? Que s'est il passait pour vous à ce moment-là ?


Honey prend une profond inpiration, comme si elle s’apprettait a raconter un evenement terrible, et c’est ce qu’elle s’apprettait a faire.

– Ce 11 Septembre a marqué les esprits de chacun. Ce jour la je m’etais reveillé avec un gout amer dans la bouche, non non je parle pas de pressentiment j’avais vraiment un gout amer dans la bouche, je me souviens tres bien. J’ai essayer de l’enlever par tout les moyens mais impossible, alors au final je me suis resignée. J’etais habillé comme une enfant, comme toujours. Les gens de mon age etaient encore a l’ecole, les gens de mon milieux avait plus que mon age. Je portais une robe en satin beige et des ballerines noires. J’avais laché mes cheveux, et comme tout les matins j’ai pris un café en bas de chez moi chez l’italien qui fait l’angle. J’avais rendez vous avec Franck, comme si souvent. Il avait quitter notre unité et etait devenu un petit flic quelconque, mais pour moi il restait mon Franck, mon hero.

Vous allez peut etre trouvé cela egoïste, mais pour moi ce 11 Septembre a été l’un des plus beau jour de ma vie. Pour ma defence, je n’ai eu aucun lien avec les tours jumelles ce jour la.

Nous avions prit la route vers une petite bourgade a quelques kilometres de la ou nous devions passer 3 jours. On a flaner dans les rues, manger italien, danser sur les ponts et chanter comme des fous. Avec lui j’avais le droit d’etre la femme que je n’osais pas etre, une femme enfant, mais une femme quand meme. Comme je vous l’ai dit, ce 11 Septembre a été l’un des plus beau jour de ma vie et ce pour deux raisons, mais aucune d’entre elle ne commence avant la tomber de la nuit.. Nous etions dans notre bulle, nos portables coupés, aucune télé, aucune radio, nous n’entendions meme pas les conversations des gens qui nous entouraient aussi horrible soit elles. Je pense que si un tueur en serie avait avouer un meurtre a coté de nous nous ne l’aurions meme pas entendu.

A 18h, nous sommes allé manger dans un restaurant japonais, comme Franck les aimait tant, et nous avons rit, tellement rit que j’en ai eu mal au ventre, tellement rit qu’il en a propulser son saqué. Nous avons rit, pour montrer au monde notre bonheur. Et c’est la, sous l’effet de l’alcool, entre deux rires expressifs qu’il l’a dit, comme un soupire profond et sincere

– Epouse moi.

Rire stoppé. Respiration retenue. Suspense insoutenable.

– Desolé. Je voulais pas faire ca comme ca… Ca fait un moment que j’y pense Honey, et je pense n’avoir jmais ete aussi heureux que depuis que tu es entré dans ma vie. Je ne veux plus jamais que tu en ressorte. Je ne veux plus avoir a me lever un jour et ne plus te voir a mon reveil. Je ne veux plus rentré chez moi et ne pas te serrer dans mes bras tout les soirs. Je ne veux plus te presenter comme une amie. Je veux que tu sois mon epouse. Je veux que tu sois mon guide en plus d’etre la lumiere qui illumine mes jours. Derriere tout grand homme il y a une femme. Fait de moi un grand homme. Epouse moi je t’en supplie.

Il sortie de sa poche un ecrinn couleur carmin qui montrait bien qu’il y pensait en effet depuis un moment. La bague qu’il contenait etait splendide, probablement la plus belle que je n’ai jamais vu. Et c’est sous cette declaration, avec l’envie de faire de lui un grand homme que je lui ai dit oui et qu’ensemble nous nous sommes envollé vers notre chambre. J’aimerais dire que je me serais soucié de ce qui arrivait a quelques kilometres de la. Vraiment, j’aimerais. Mais je mentirais. Si on m’avait annoncer la catastrophe a ce moment la j’aurais hurler de haine. Pourquoi gacher un tel moment ? Mais heureusement personne n’a rien dit, ou si personne n’a fait, on ne l’a pas entendu.

On est donc retourner a l’hotel et c’est la que ca s’est passé, la premiere fois. Vous allez trouvé cela etrange, il avait 26 ans apres tout. Pas pour lui, du moins, je suppose, a vrai dire nous n’avions jamais reellement abordé le terme. Il y avait juste eu une fois ou ca avait faillit arriver ou je lui avais declarer que je ne voulais pas de ca. Pas de premiere fois sordide. Pas de premiere fois rapide. Et pas de doute. Je voulais que ce soit lui, mais je voulais plus que ca. Alors oui, il avait attendu, apres tout je n’etais pas le genre bete et peu interessante sans vouloir me vanté. Je savais toujours trouvé quoi dire, et il aimait ca. C’est donc la, le jour ou il me l’a demander, que je me suis offerte a lui, car j’etais sure : demain il serait encore la.

Vous croyez que ca y est ? Que tout est beau ? Malheureusement non, les choses ne sont jamais parfaites. On est venu toqué a notre porte au milieu de la nuit.

– Qui est ce ? A demander mon preu chevalier
– Excusez moi monsieur, mais il y a un appel pour vous de New York

J’ai regaarder Franck severement
– Tu as dit a quelqu’un qu’on venait ?!
– Juste mon boss !

Je n’ai rien dit d’autre, officiellement il etait obligé. Il saisit le combiné et soudain son visage s’est figé. Qu’arrivait il ? Pourquoi mon bien aimé, si heureux quelque minutes avant soudain semblait voir la terre s’ecrouler, ou pour mieux dire les tours s’ecroulés. Il m’a tendu le combiné et j’ai entendu le nom de Maelys, une collegue qui pleurait.

– Allô ?
– Honey ? Dis moi que tu as entendu toi ? Dis moi que je ne vais pas devoir repeter…

Je ne dis rien, mais elle comprit

– Il y a eu un attentat aujourd’hui, les tours jumelles se sont ecroulées… Josh etait dedans…

Josh, mon chef, l’ancien chef de Franck, son meilleur ami.

– Comment va t-il ?
– Il est un peu froid comme on dit.

Une blague qu’on declamait pour mieux se distancer de nos enquetes, ca n’avait qu’un sens : mort. J’ai senti a mon tour les tours s’ecroulés a l’interieur de moi, mais egoistement c’est l’heure que j’ai regarder : 00: 45.

Mon jour n’avait pas ete gaché.

Sachant que des événements aussi horribles peuvent arriver tous les jours, pourquoi avoir choisi ce métier ?



- Je ne suis pas sur que cea vous regarde monsieur, comme pour beaucoup de choix humain mes motivations sont personelles
- Je crains de ne pas pouvoir marquer ca dans votre rapport, vous etiez tres jeune, cette question n'en ai que plus importante

Honey detestait ce genre de question qu plus haut point, et cela se sentait dans son regard, elle preferait etre celle qui posait les questions et faisait l'analyse

- Tres bien, ma motivation a ete mes capacités. Comme vous le savez mon QI doit faire 2 fois le votre, et mon esprit d'analyse est d'une rapidité et d'une exactitude peu comparable. Voila tout
- Vous auriez pu excercer dnas un autres secteurs
- J'aime les esprts detraqués
- C'est loin d'etre professionel comme terme
- C'est surtout banal. J'ai ete refuser de beaucoup d'endroit a cause de mon age, le F.B.I me voulait, j'aime ce que je fais meme si c'est tres dure, c'est la seule reponse possible.

Il se contenta de ca, meme si elle avait menti. Sa motivation ? Comprendre les monstres comme son pere et son frere, comprendre pourquoi ils faisaient ca, et surtout prouver qu'elle n'etait pas comme eux, grossierement , c'etait ca.

Avez-vous une enquête qui vous a marqué ? Aussi bien un très mauvais souvenir comme un happy-ending ?


Pour cette question, 10lignes minimum. Vous pouvez là encore les faire sous forme d'un RP flashback.

Pour finir, parlez moi de votre vie actuelle. Etes-vous marié ? Avez-vous divorcé ? Déménagé ?


Allez courage, dernière question avant la fin des questions de ce psy. Pour cette dernière question, 7 lignes seront requises. Vous pourrez ensuite souffler et vous dire que le plus dur est dernière vous ;D».


    © crédit

✏️ PSEUDO : écrire ici.
✏️ ÂGE : 18 ans
✏️ AVATAR : Willa Holland
✏️ OU AS-TU TROUVE LE FORUM : Euh... bah j'y etais y a... oulaaaaaaaaa ... puis en me balandant tranquilement sur la toile j'ai eu envie d'essayer de retrouver un autre forum " Before" (okay y a qu'une personne capable de comprendre mon charabia) puiiis je me suis dit que vu que je ne trouvais rien je pouvais retourner sur le lieu de mes conneries d'autrefois ... AMEEEENNN
✏️ AVIS : Mouhahaha
✏️ CODE : Real Crime Revient , ou plutot je reviens ^o)
PS: MAMAN DRAGiBUS ET KINDER ONT GARDÉ LEURS SURNOMS <3 (ne vous inquietez pas je suis timbrée c'est normal).
PS 2 : Je fini, et commence, ca demain Wink


✏️ PRÉNOM(S) : Honey Lumen
✏️ SURNOM : "La petite", " le genie"
✏️ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : 21 ans, 24 Decembre
✏️ LIEU DE NAISSANCE : Miami, Etats-Unis
✏️ METIER : Profiler
✏️ STATUT CIVIL : Celibataire.
✏️ GROUPE : Meurtre en serie[/color][/size][/justify]





Dernière édition par Honey L. Stewart le Ven 30 Sep - 12:58, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eileen Walker


Maman Dragibus ❞ superviseur adjoint des portés disparus


A sweet picture :
Where do you live? : Alki point lighthouse
Messages : 797
Date d'inscription : 01/08/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Oui oui oui, je veux rp
Are you doing something?: coincée avec les kidnappeurs
You & Other:
MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Mar 6 Sep - 17:31

Tagada!!! Contente de te revoir! (de l'espagnol, ça peut être que toi.)


T'es repasser sur Before??? Encore plus vieux que RC xD.

Comme tu le vois, le nouveau rc n'est pas au mieux de sa forme. J'ai eu des problèmes et n'ai pas pu venir depuis un moment, et après j'avoue ne pas avoir eu la tête à me battre de nouveau pour le salut de rc. Mais je suis heureuse de te voir >_<


_________________

    (c)Dodixe

    La disparition d'un être proche
    touche davantage les adultes que les enfants,
    car seule la douleur des adultes
    se nourrit d'imaginaire.
    Tristan Godbille

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Mer 7 Sep - 0:22

ohhh tu te souviens de moiii <3 en meme temps vu le nombre de connerie que j'ai pu dire et que t'as garder Maman Dragibus en surnom xD

Bah oui Sad fin j'l'ai pas retrouvé ^^ mais je l'ai chercher ! J'ai aussi chercher l'autre forum ou on c'etait retrouver par hasard je sais pas si tu te souviens xD mais aucun souvenir ^^ j'avais envie de retrouver des tetes connues,`'fin facon de parler quoi xD

Je te comprend :/ ca fait un moment que j'ai abandonner tout rp parce que je n'ai pas la force de me battre pour le salut de mes perso xD et comme je voulais me remettre au boulot je voulais le seul qui m'avait vraiment marqur : Before (ma presentation etait cool sur ce fo ^o) mais je me souviens de rien xD), sauf que je pensais que tu l'aurais reprit et tout le tralala xD 'fin la vu le desert qu'est devenu RC ca m'encourage pas xD alors j'hesite a faire de la pub mais vu que jesais pas si ca suffira ^^ Fin bref ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eileen Walker


Maman Dragibus ❞ superviseur adjoint des portés disparus


A sweet picture :
Where do you live? : Alki point lighthouse
Messages : 797
Date d'inscription : 01/08/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Oui oui oui, je veux rp
Are you doing something?: coincée avec les kidnappeurs
You & Other:
MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Jeu 8 Sep - 11:53

Before n'existe plus du tout. Enfin le lien existe mais c'est tout. Faut dire que Before tout le monde me disait que c'était très original mais personne ne s'inscrivait. A croire que faire original ça marche pas.

Pendant un période on se croisait sur tout les forums xD. Je t'avoue je sais même plus sur lequel on c'était croisé... Vampire Knight?! Il me semble que j'étais beaucoup dessus avant. Mais vu que je craque facilement quand un fo me plait.

T'es pas la seule a plus rp. Moi aussi ça fait longtemps que je rp plus. J'avais bien envie de m'y remettre mais seule, j'ai pas la motivation...

_________________

    (c)Dodixe

    La disparition d'un être proche
    touche davantage les adultes que les enfants,
    car seule la douleur des adultes
    se nourrit d'imaginaire.
    Tristan Godbille

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vesper Z. Lawson


Pistache ❞ superviseur des affaires classés


Messages : 46
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Sam 10 Sep - 15:02

Tagada ? OMG quand j'ai vu l'avatar j'ai tout de suite pensé à toi:D Je suis trop contente de te voir à nouveau, comment j'aimais notre rp dans l'ascenseur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Lun 12 Sep - 1:08

J'ai meme pas trouvé le lien xD je suis pas douée en meme temps aussi xD
Moi je m'etais inscrite donc je peux pas t'expliquer xD l'originalité m'attire ^^

Je sais plus... le seul dont je me souviens c'etait un en Mai-Juin 2009, parce que mon meilleur ami etait dessus parce qu'il connaissait l'admin a cause d'un autre forum (même qu'ils avaient un delire avec une histoire de monarchie ou elle etait la reine et lui son chevalier xD un truc machiavelique et tripant ^^)et que je m'etais inscrite parce que j'etais chez lui en reprennant Willa Holland meme si c'etait une predef et que t'avais deviner que c'etait moi en me disant que mes perso avaient "toujours une vie tragique" xD

Aller je vais t'encourager !! si on s'encourage mutuellement qui sait on y arrivera peut etre ? xD mais j'avoue que seule c'est deprimant.. j'ai essayer mais a peine ma presentation fini (elles sont plus courtes maintenant ouiiiiinnn ) que j'oublie le forum xD la j'avais envie de rp avec des gens connus, 'fin familier quoi xD et qui de mieux que mes bonbons preferés

(d'ailleurs en parlant de bonbons, je sais pas si je vous avais dit que j'avais appeller mes chatons par vos surnoms, sauf que certains on disparut xD Maman Dragibus a eu 8 chatons le mois derniers xD j'en ai garder que 3 je vous rassure et je l'ai ai appeller Pimousse (oui c'etait le surnom de personne mais ca lui allait si biiien), Reglisse (oui il est tout noir c'est pour ca xD) et Kinder xD une petite pensée pour vous ^^(oui je raconte toujours autant ma vie xD))

AHHHHH !!!! une autre revenante !! ca fait plaisir :)
Oh ouaiii ce RP etait trop <3 J'aimais trop ton perso ^^ et depuis j'arrete pas de voir l'acrice de ton avatar partout alors qu'avant je la connaissais pas xD

Oh ca fait plaisir de voir qu'on m'a pas oublier meme apres... bah 2 ans voir plus ^^

Pour l'avatar je l'ai repris expres pour aider a faire le lien xD comme l'espagnol dans le titre aussi xD je me doutais que ma petite maman Dragibus preferée (la seule que je connais de maman Dragibus soit dit en passant xD ) ferait le lien xD Le nom aussi j'ai essayer mais je m'en souvenais plus ^^ La profession aussi, et le fait qu'on la surnome "le petit genie" ^^ tout pour rammener a mon perso d'avant xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vesper Z. Lawson


Pistache ❞ superviseur des affaires classés


Messages : 46
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Mar 13 Sep - 22:47

Franchement, c'est l'un des fo ou je me suis sentie le mieux, on était une petite famille. C'était Honey Stewart ton personnage. Des fois, je repassais sur l'ancien forum par nostalgie^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eileen Walker


Maman Dragibus ❞ superviseur adjoint des portés disparus


A sweet picture :
Where do you live? : Alki point lighthouse
Messages : 797
Date d'inscription : 01/08/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Oui oui oui, je veux rp
Are you doing something?: coincée avec les kidnappeurs
You & Other:
MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Mer 14 Sep - 10:38

Aaaah mon homologue chat à eu des bébés >_< J'adoooore!
Je crois que pour tout les bonbons RC a été spécial. Bon allez, je vais me battre une dernière fois pour RC. Je vais de nouveau tenter de relancer la bête. Surtout que j'ai des tas d'intrigues en tête qui n'ont jamais été mis en place...

Bon j'envoie un mail de masse pour savoir qui serait pret à rester sur le fo'. Et que serais pret à m'aider aussi!

_________________

    (c)Dodixe

    La disparition d'un être proche
    touche davantage les adultes que les enfants,
    car seule la douleur des adultes
    se nourrit d'imaginaire.
    Tristan Godbille

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Mer 14 Sep - 12:00

Ahh cetait sur before que javais un nom espagnol alors xD merci je changerais ca ^^

Oui ^^ et c'est la plus bizarre de toutes les meres xD
Ah bah compte sur moi ! Et jespere que tout les bonbons pourrons en dire autant, la ca serait génial :) Mes petites bonbons adoréeees <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eileen Walker


Maman Dragibus ❞ superviseur adjoint des portés disparus


A sweet picture :
Where do you live? : Alki point lighthouse
Messages : 797
Date d'inscription : 01/08/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Oui oui oui, je veux rp
Are you doing something?: coincée avec les kidnappeurs
You & Other:
MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Mer 14 Sep - 13:14

Oui il me semble que c'était sur Before que t'avait un nom espagnol.
On se faisait des messages de flood en espagnol que personne d'autre ne comprenait xD

_________________

    (c)Dodixe

    La disparition d'un être proche
    touche davantage les adultes que les enfants,
    car seule la douleur des adultes
    se nourrit d'imaginaire.
    Tristan Godbille

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Mer 14 Sep - 13:43

Surment vu que je me souvies que ton pseudo sur AE c'était Lluvia et on avait fait le lien avec mon nom ^^
Yep <3 on parlait musique espagnole aussi ^^ avec Esta soy yo del Sueño de morfeo ^^ ah la la cetait le bon temps ^^ tu m'avais fait hesiter avec une Fac d'espagnol ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eileen Walker


Maman Dragibus ❞ superviseur adjoint des portés disparus


A sweet picture :
Where do you live? : Alki point lighthouse
Messages : 797
Date d'inscription : 01/08/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Oui oui oui, je veux rp
Are you doing something?: coincée avec les kidnappeurs
You & Other:
MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Mer 14 Sep - 15:07

Ben moi j'ai abandonner la fac depuis. Trop marre et jen voyais pas le bout.
Je tente les concours pour entrer en école d'educ' jeunes enfants

_________________

    (c)Dodixe

    La disparition d'un être proche
    touche davantage les adultes que les enfants,
    car seule la douleur des adultes
    se nourrit d'imaginaire.
    Tristan Godbille

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Mer 14 Sep - 16:01

Trop bien :-) moi qui suis en foyer j'aimeris avoir une educ comme toi (a la place des incapables que j'ai xD), tu sais que si t'as pas le concour tu peux bosser comme educ quand meme et au bout de · ans je crois tu valide la formation (je te redirais le nombre d'année si tu veux, je connais quelqu'un dans ce cas) ^^ bon evidemment je croise les doigts pour toi

Au passage je vous deteste pour avoir supprimée les presentations T.T la mienne etait tellement belle T.T (oui mes chevilles vont bien xD c'est juste qu'en en refaisant une nouvelle je me rend compte que finalement elle etait pas si nulle xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eileen Walker


Maman Dragibus ❞ superviseur adjoint des portés disparus


A sweet picture :
Where do you live? : Alki point lighthouse
Messages : 797
Date d'inscription : 01/08/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Oui oui oui, je veux rp
Are you doing something?: coincée avec les kidnappeurs
You & Other:
MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Jeu 15 Sep - 0:19

Elle a pas été supprimé, on a changer d'adresse entre temps regarde:
http://real-crime.forumactif.com/t32-honey-stewart

_________________

    (c)Dodixe

    La disparition d'un être proche
    touche davantage les adultes que les enfants,
    car seule la douleur des adultes
    se nourrit d'imaginaire.
    Tristan Godbille

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Jeu 15 Sep - 1:01

Hallelujiaaaa <3 thks je vais pas la reprendre vu que ma facon decrire à changer (désolée je sais que tu seras decue mais je vais m'en inspirer )

Oh mon dieu j'ai relu le flood sur l'ancien RC... les fautes de francais --" bon j'en fais encore mais bon moins ^^ et par contre vu que je me suis fait peur a moi meme je vous promet d'être moins dingue ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eileen Walker


Maman Dragibus ❞ superviseur adjoint des portés disparus


A sweet picture :
Where do you live? : Alki point lighthouse
Messages : 797
Date d'inscription : 01/08/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Oui oui oui, je veux rp
Are you doing something?: coincée avec les kidnappeurs
You & Other:
MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Jeu 15 Sep - 11:40

Mais non, gardes ta folie! On t'aime comme ça :p

_________________

    (c)Dodixe

    La disparition d'un être proche
    touche davantage les adultes que les enfants,
    car seule la douleur des adultes
    se nourrit d'imaginaire.
    Tristan Godbille

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Jeu 15 Sep - 15:35

Ouf ! Ca tobe bien parce que je sais pas si j'aurais reussi ! ange Après tout Luz sans folie c'est comme une lumiere qui eclaire pas (oh le jeu de mot pourriiii)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jackson O'Conner


Chamallow ❞ agent des stup' en planque


A sweet picture :
Where do you live? : Ragen Hill
Messages : 141
Date d'inscription : 07/11/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Yes
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Dim 18 Sep - 14:53

Je te souhaite la bienvenue jeune fille !

_________________


    « L’anarchie symbolise la libération
    de l’esprit humain de l’aliénation de la religion,
    la libération du corps humain de la
    domination de la propriété,
    la libération des chaînes qui nous lient
    à l’oppression des gouvernements.
    Il défend un ordre social fondé sur la libre
    association entre individus »

    Emma Goldman

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Austin Thomas-Broling


❞ agent des meurtres en séries


A sweet picture : :3
Messages : 125
Date d'inscription : 12/11/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Dim 18 Sep - 17:55

Welcome :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Lun 19 Sep - 23:11

Maaaaaaarciiiiii les geeeeeens !!! Smile

PS : Oui je suis un peu lente pour ma presentation desoléeeeee !!! Je n'aime pas les presentations bafouées et j'ai moins de temps qu'avant :'( je pense la finir demain neamoins :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eileen Walker


Maman Dragibus ❞ superviseur adjoint des portés disparus


A sweet picture :
Where do you live? : Alki point lighthouse
Messages : 797
Date d'inscription : 01/08/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Oui oui oui, je veux rp
Are you doing something?: coincée avec les kidnappeurs
You & Other:
MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Mar 20 Sep - 11:06

Ya pas de suchi pas tagada! >_<
Prends ton temps >_<

_________________

    (c)Dodixe

    La disparition d'un être proche
    touche davantage les adultes que les enfants,
    car seule la douleur des adultes
    se nourrit d'imaginaire.
    Tristan Godbille

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Dim 25 Sep - 1:36

OMG j'ai fini mon histoire mais ca tiens en un post :o c'est maaaaaal xD et la moitié c'est des dialogues Sad faut que j'arrange ca mais vu l'heure on verra lundi ^^ je vais y arriver rooh
Bon courage pour la remise a neuf du forum, et desolée de pas vous donner de coup de main, je manque cruelement de temps en ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eileen Walker


Maman Dragibus ❞ superviseur adjoint des portés disparus


A sweet picture :
Where do you live? : Alki point lighthouse
Messages : 797
Date d'inscription : 01/08/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Oui oui oui, je veux rp
Are you doing something?: coincée avec les kidnappeurs
You & Other:
MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Dim 25 Sep - 11:16

Pas de soucis ma tagada >_<
Je vais de ce pas finir ta fiche!

Bouh la menteuse xD

T'as pas fait toute les questions. Tu n'as même pas parler de l'attentat >_<

Je me souvenais que la vie d'Honey était dramatique mais pas à ce point T_T

_________________

    (c)Dodixe

    La disparition d'un être proche
    touche davantage les adultes que les enfants,
    car seule la douleur des adultes
    se nourrit d'imaginaire.
    Tristan Godbille

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Dim 25 Sep - 14:34

Mdr ^^ j'ai fini l'histoire pas la fiche ^^ comme jai dit je la finirais lundi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eileen Walker


Maman Dragibus ❞ superviseur adjoint des portés disparus


A sweet picture :
Where do you live? : Alki point lighthouse
Messages : 797
Date d'inscription : 01/08/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Oui oui oui, je veux rp
Are you doing something?: coincée avec les kidnappeurs
You & Other:
MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio Dim 25 Sep - 14:56

xD

Ouais ouais, j'espère bien xD

La vie d'Honey était vraiment si triste déjà avant?

_________________

    (c)Dodixe

    La disparition d'un être proche
    touche davantage les adultes que les enfants,
    car seule la douleur des adultes
    se nourrit d'imaginaire.
    Tristan Godbille

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio

Revenir en haut Aller en bas

Lumen de Lluvia :: Pasar tras la edad para entender el genio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Real Crime :: 
Before Starting
 ::  Registration Forms
-