AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Eather | La médecine n'est pas une science exacte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Eather H. Cambell


avocate & tueuse en série de criminels


A sweet picture : `Sassy
Where do you live? : Alki point lighthouse
Messages : 12
Date d'inscription : 10/02/2012

MessageSujet: Eather | La médecine n'est pas une science exacte Jeu 23 Fév - 19:07

Je me nomme Eather Holly Cambell, parfois on me nomme Holly, j'ai actuellement 26 ans ans. Je suis né le 01 Janvier 1986, à Dublin. Je travaille en tant que médecin légiste. Je fais parti des scientifiques. A côté de cela, on me qualifie souvent de spécial, attachante, sarcastique ou encore mystérieuse. Je suis actuellement célibataire. On me dit souvent que je ressemble à Kristen Bell.

PEOPLEareSTRANGE


THISisMYSTORY
Bienvenue ici Dr Eather Cambell. Ma première question sera toute simple. Parlez-moi un peu de votre vie. Votre enfance, vos parents…


Petite, mon vraie nom était Sara O'Connelly. Il n'y a pas grand chose a dire sur mon enfance. Je suis née et j'ai grandi à Dublin, dans le magnifique pays qu'est l'Irlande. Ma mère était morte en me donnant naissance et se fut donc mon père ainsi que ma tante qui m'élevèrent. Mon père, je ne savais pas grand chose lui. Je savais juste qu'il vouait une haine sans nom aux anglais, hériter de ses ancêtres irlandais ayant combattu contre les anglais quand ses derniers ont essayé de conquérir l'Irlande. Après ma naissance, mon père a déménagé dans la région des Connemara. Et c'est à partir de ce moment là que j'ai réellement été élevé par ma tante. Que faisait mon père? Je n'ais compris que le jour de mes 16 ans.

Ce jour là, j'étais habitué à le passer avec ma tante. Mon père ne passait pratiquement jamais mes anniversaires à la maison. Mais il m'avait déjà donné un cadeau, il y a longtemps: sa haine des anglais. Mais ce jour là, alors que j'allais souffler mes 16 bougies, quelqu'un toqua à la porte de chez nous. Ma tante alla ouvrir et elle revient avec mon père. Il me dit alors qu'il voulait me donner mon cadeau d'anniversaire, le même que celui que son père lui avait également offert. Il m'emmena jusqu'à une petite cabane dans un coin de la forêt d'Irlande et c'est là bas que je tuais mon premier soldat anglais, faisant de moi une tueuse de l'IRA.

Avec le temps, je suis devenue une experte dans l'art de tuer, faisant de moi une vraie veuve noire. Les soldats ne se méfiaient jamais d'une femme et il était aisé pour moi de les entraîner dans une ruelle sombre pour les tuer. Mais toutes ses choses ont une fin. Et la mienne se fit avec pertes et fracas. Alors que j'avais 22 ans, je réussissais à suivre des études de droits en parallèle, je pris un soldat anglais pour cible. Manque de bol, il faisait parti des SAS, un groupe de commando spéciaux. Alors qu'il me suivait sans faire d'histoire, je crois pouvoir dire que son sixième sens ou son instinct lui dit que je n'étais pas ce que je semblais être. Je n'eus pas le temps de sortir mon arme qu'il venait de me tirer dans l'épaule.

Reculant sous l’effet du coup, je me retrouvais sous la lumière du jour et en pleine rue passante. Les gens s’arrêtèrent de marcher pour m’observer, me tenant l’épaule où du sang s’échappait à flot. Toutes les personnes présentent dans la rue s’écartèrent, horrifiées par ce qu’elles venaient de voire. Et moi, je fuis loin de Cork et arrivais le lendemain matin chez moi. Mon père sortit à ma rencontre et, épuisée par le sang que j’avais perdu, je m’effondrais dans ses bras. Je ne repris connaissance que trois jours après, dans ma chambre, remplie de matériels médicaux. Je n’appris que plus tard que c’était mon père qui avait refusé que je ne sois conduit à l’hôpital car il avait peur que l’armée anglaise ne cherche toutes les personnes blessées par balle pour les soumettre à un interrogatoire. Je lui devais d’être dans cette chambre, encore en vie. Mais il ne fut pas ravi d’apprendre que le soldat anglais s’en était tiré et voulait que j’y retourne tout de suite. C’est la que je compris quel monstre j’étais devenu. Le lendemain, quand mon père vint m'apporter mon petit déjeuné, j'étais déjà loin. Je me suis teint les cheveux et j'ai changé d'identité, devant ainsi Eather Cambell, une américaine étudiant le droit à Washington.


Parlons maintenant de ce qui s'est passé il y a maintenant deux ans. Étiez-vous dans le bâtiment ? Que s'est il passait pour vous à ce moment-là ?


Je ne me trouvais pas sur les lieux. Malheureusement pour moi, j'étais en route pour le bureau du FBI. Arrivée sur les lieux, je fus étonnée de voir tous les journalistes présents sur les lieux. Je ne comprenais pas pourquoi on m'interdisait de rejoindre l'équipe des crimes sexuels avec lesquelles je travaillais sur une enquête des plus compliqué. Je devais leur donner les résultats de mon autopsie sur l'enquête qu'ils étaient en train de faire. Écartant les deux agents de police qui me barraient la route, je passais de force et allait entrer dans le bâtiment quand un souffle me projeta en arrière. Je tombais parmi des débris de verre alors que les secours se précipitaient dans le bâtiment. J'étais coupé à plusieurs endroits mais rien de bien grave. Néanmoins, je fus emmené à l'hôpital où on me fit passer une batterie de test. Je sortis le lendemain de l'attentat mais je restais 1 semaine chez moi, ordre des médecins. 1 semaine jour pour jour après l'attentat, j'étais de retour au tribunal presque comme ci de rien n'était. Je n'avais pas perdu d'amis dans cet évènement mais un des enquêteurs que j'étais venu voir avait été gravement blessé et sa carrière d'agent du FBI était certainement terminé. Pour ma part, je repris assez vite le travail, me remettant à autopsier mes cadavres. Mais quelque chose s'était brisé en moi. Je ne savais pas quoi et je m'en fichais. Jamais mes collègues n'ont remarqué ce qui remontait petit à petit à la surface, me rapprochant petit à petit du ravin de la criminalité.


Sachant que des événements aussi horribles peuvent arriver tous les jours, pourquoi avoir choisi ce métier ?


UC


Avez-vous une enquête qui vous a marqué ? Aussi bien un très mauvais souvenir comme un happy-ending ?


UC


Pour finir, parlez moi de votre vie actuelle. Etes-vous marié ? Avez-vous divorcé ? Déménagé ?


UC

THISisMYLIFE
Hey moi c'est Barbara. Mais appelez moi Baki, c'est quand même mieux ^^. Je suis la frangine de votre nouvelle Elly. J'ai 20 ans également, jumelle oblige. Je passe principalement le week end et surtout quand Elly n'est pas sur le pc. Je suis en fac de médecine pour devenir neurochirurgienne. Ouais, comme le docteur Mamour . Mise à part cela... Je ressemble beaucoup à ma soeur au niveau mentale, donc vous étonnez pas si on réagit de la même façon . Je préfère le dire car elle a plusieurs fois été accusé de faire des DC sans autorisation alors que le dit compte était joué par moi... Mais trève de bavardage. Le code est: Sur RC, nous adorons les sucreries !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Olivia J. Simmons


consultante en biologie marine


Messages : 23
Date d'inscription : 16/02/2012
Age : 37


What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Eather | La médecine n'est pas une science exacte Jeu 23 Fév - 19:24

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eather H. Cambell


avocate & tueuse en série de criminels


A sweet picture : `Sassy
Where do you live? : Alki point lighthouse
Messages : 12
Date d'inscription : 10/02/2012

MessageSujet: Re: Eather | La médecine n'est pas une science exacte Jeu 23 Fév - 19:25

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jackson O'Conner


Chamallow ❞ agent des stup' en planque


A sweet picture :
Where do you live? : Ragen Hill
Messages : 141
Date d'inscription : 07/11/2010


What you do it's who you are
Are you free for a moment?: Yes
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Eather | La médecine n'est pas une science exacte Sam 25 Fév - 21:17

Bienvenue ma belle et bon courage pour ta fiche. En cas de soucis ou de questions n'hésite pas.

_________________


    « L’anarchie symbolise la libération
    de l’esprit humain de l’aliénation de la religion,
    la libération du corps humain de la
    domination de la propriété,
    la libération des chaînes qui nous lient
    à l’oppression des gouvernements.
    Il défend un ordre social fondé sur la libre
    association entre individus »

    Emma Goldman

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Melina O'Conner


❞ infirmière


A sweet picture :
Where do you live? : Ragen Hill
Messages : 38
Date d'inscription : 07/11/2010
Localisation : Raggen Hill


What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Eather | La médecine n'est pas une science exacte Sam 25 Fév - 21:24

Bienvenue, un doc c'est cool je me sentirai moins seul !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Eather | La médecine n'est pas une science exacte

Revenir en haut Aller en bas

Eather | La médecine n'est pas une science exacte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Real Crime :: 
Before Starting
 ::  Registration Forms
-