AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle. Jeu 21 Oct - 19:10


♣ Parce qu'il faut bien se rencontrer ; Skyle J. Baker & Abygaël J. Carver ♣



    « Aaron ? C’est moi. Oui, oui. J’viens de poser mon sac dans la chambre d’hôtel. Hum, ouep, plutôt sympa comme endroit. Ben avec de l’espèce voyons ».
    Abygaël était tout simplement épuisée. D’ailleurs ça se lisait parfaitement sur son visage d’adolescente. Elle n’avait pas beaucoup dormi lors du voyage ni pris la peine de se nourrir correctement. Bien trop préoccupée par l’homme qu’elle allait tenter de rencontrer, Abby avait imaginé des tas et des tas de scénarios possible tout comme des dizaines de scènes passées en compagnie de Skyle Baker. C’était son nom, Abby l’avait entendu pour la première fois quelques semaines plus tôt de la bouche de sa mère. Cette dernière lui avait raconté un bout de sa vie d’avant la naissance d’Abby, à l’époque où elle n’était pas encore en couple avec Monsieur Carver. Bien évidemment, la jeune fille avait écouté avec attention, heureuse même que sa mère lui parle de cette époque ci. La conversation était venue sur le tapis lors d’une soirée où Abygaël avait expliqué à sa mère qu’elle était certaine qu’Aaron, son petit ami, était l’homme de sa vie. Madame Carver avait trouvé cela touchant et elle s’était sentie à l’aise pour parler de Skyle, son ex-mari. Mais au fil de la conversation la mère avait mis le doute à la fille et Abygaël en était vite venue à se demander si son père était bel et bien son père biologique ou si cet homme pouvait être Skyle. Elle avait cependant mis ses questions et ses doutes de côté, n’en parlant donc pas à sa mère mais à présent elle était à Seattle pour connaître la vérité. Assise sur le lit, elle se pencha en avant pour retirer les lacets de sa converse gauche et repris.
    « Long oui. Mais ça va, ne t’en fais pas. D’accord. Je, ben rappelle moi après alors, merci. Je t’embrasse ». Et elle raccrocha.
    Abby se rendit ensuite à la salle de bain pour se rafraîchir le visage. Elle s’installa de nouveau sur le lit et pris un peu de temps pour grignoter quelques gâteaux faits maison. Elle avait pris l’avion à New York pour venir à Seattle et à présent elle avait sommeil. Bientôt elle s’allongea et s’endormi pendant quelques petites heures.

    En se réveillant elle constata qu’elle avait plus de dix appels en absence. Elle n’eut pas besoin de regarder pour savoir qu’il s’agissait de ses parents. L’adolescente ne leur avait pas demandé leur accord mais elle leur avait tout de même laissé une lettre afin qu’ils ne s’inquiètent pas. Grimaçant elle se dit qu’elle leur enverrait un sms plus tard, l’idée de les entendre au téléphone ne l’enchantait guère. En forme grâce à sa sieste, Abby s’habilla chaudement, attrapa son sac à main et quitta sa chambre d’hôtel, direction Pioneer Square, là où vivait, d’après ses recherches, Skyle Baker. Comme elle ne le connaissait pas et qu’elle n’avait que peu d’informations sur son quotidien elle s’était dit qu’elle devait commencer par son logement. Peut-être qu’elle devrait poiroter plusieurs longues minutes avant de le croiser mais il allait bien finir par rentrer ou par sortir de chez lui. Et puis, Abby avait un gros bouquin avec elle, au pire, elle bouquinerait, elle adorait ça.

    Par chance, elle avait pu trouver un hôtel non loin du quartier où habitait Monsieur Baker. Elle n’eut pas besoin de prendre un taxi et pu faire le chemin à pieds. Elle demanda tout de même de l’aide à une femme en cours de route qui l’aida avec plaisir. Une fois arrivée devant le bâtiment qu’elle recherchait Abygaël vérifia qu’il y avait le nom de Skyle sur l’interphone. C’était bien le cas. Elle était donc arrivée au bon endroit. Cependant son plan n’était pas de sonner, simplement de faire le guet pour le moment. De toutes façons elle savait à peu près à quoi l’homme ressemblait, elle avait pu voir une photo de lui, photo que sa mère avait rangé dans une boîte en carton. Bien évidemment il avait dû changer un peu mais bon, elle faisait comme elle pouvait avec ce qu’elle avait. Abby n’avait donc plus qu’à attendre et si le temps était trop long, elle aviserait par la suite.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle. Ven 22 Oct - 8:29




“ Parce qu'il faut bien se rencontrer ”
Skyle & Abygaël


    « Nous en avions déjà discuté Agent Baker. » J'affiche un air innocent ce qui a l'air de l'agacé encore plus ... « Je ne veux pas que vous hypnotisiez ou que manipuliez les suspects par n'importe quelle autre façon illégale. » « Cependant, sans mon intervention, nous n'aurions pas autant d'informations à ce stade de l'enquête. Et puis, ce n'était pas un suspect, mais un témoin qui était tout à fait d'accord. » Je regarde Leaveshynn pour essayer de trouver son soutien, mais apparemment elle n'est pas prête de me le donner, étant donné qu'elle m'avait mise en garde. Comme d'habitude, j'ai fait ma tête de mule et fait ce qui me passait par ma tête. « Leave en est témoin. » Je vois bien qu'elle veut m'aider, même si elle sait que cela ne changera en rien la décision de notre supérieur. « Agent Baker, vous n'irez pas avec l'agent Cameron arrêter celui que vous a dénoncé le témoin que vous avez hypnotisé. Le reste de l'enquête ne vous concerne plus. » Je jete un regard que je veux noir à mon supérieur alors que Leaveshynn sort du bureau sans dire un mot. Je la suis en claquant la porte du bureau. Je fixe Leave, qui avait commencé à partir de l'autre côté du couloir. « Des fois, ça me démange de lui crier que sa femme le trompe avec un agent d'ici ... » dis-je en serrant presque les dents d'énervement. Elle sourit à ma remarque avant de me lancer : « On se voit demain, je t'appellerais pour te tenir au courant. » Je hoche la tête en signe d'accord et me retourne vers l'ascenceur que je prends, pour partir en direction de chez moi.

    C'est rare que je rentre aussi tôt chez moi, surtout en semaine. Entre les enquêtes et les rapports, sans parler de la paperasse qu'on nous souvent, voir trop souvent sur le dos, pas de temps pour passer une soirée devant sa télévision. A vrai dire, peu d'entre nous, ont une vie de famille, avec une femme ou un mari et des enfants. Je me gare donc à la va vite devant mon appartement, encore frustré par la réaction de mon patron. C'est à ce moment que j'aperçois une jeune fille devant mon immeuble et plus précisément devant les interphones. J'entre dans le hall de l'immeuble et me donne une image plus précise de l'adolescente. De longs cheveux blonds, des yeux bleus plutôt spéciaux ainsi qu'une tenue qui laisse à croire qu'elle n'est difficile en vêtements. A moins que je ne me trompe ... Je la salue d'un signe de tête avant de regarder dans les boites aux lettres fixées sur le mur d'en face, si j'ai du courrier. Voyant qu'elle restait là, sans bouger, je décide de lui demander si elle a besoin de quelque chose, même si je ne suis pas forcément de bonne humeur. « Besoin d'aide ? » Etant donne que je n'ai rien à faire de ma fin d'après midi, je pourrais peut-être l'aider à trouver ce qu'elle cherche ou la personne qu'elle cherche. Ou bien sûr, l'aider pour autre chose si elle en a besoin. Je lui adresse un mince sourire, alors qu'elle lève enfin les yeux sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle. Ven 22 Oct - 23:04


♣ Parce qu'il faut bien se rencontrer ; Skyle J. Baker & Abygaël J. Carver ♣


    La jeune Abygaël avait fait un long voyage. En arrivant à l’hôtel, elle avait reçu un coup de téléphone d’Aaron, son petit ami. Il voulait avoir des nouvelles d’elle et discuter un peu, histoire de voir si la demoiselle était toujours certaine de vouloir rencontrer l’ex-mari de Madame Carver, Skyle Baker. Oh, Abby n’était pas du genre à revenir sur ses idées, sur ce qu’elle décidait mais bon, son choix de traverser le pays pour aller à la rencontre d’un homme qu’elle ne connaissait pas n’était pas n’importe quelle décision, elle avait le droit de douter, de changer d’avis, de ressentir une certaine appréhension. Mais Aaron ne sentit rien de cela quand il l’eu au téléphone. Abby semblait toujours aussi déterminée. La demoiselle se reposa ensuite puis quand elle eu repris un peu de force elle quitta la chambre d’hôtel. Elle se rendit près du logement de Monsieur Baker, elle avait pu avoir son adresse après quelques simples recherches. Avançant jusqu’à l’immeuble, elle alla vérifier qu’elle était au bon endroit et pour cela elle jeta un coup d’œil aux noms écrit sur l’interphone. Restant à proximité, elle s’adossa au mur de l’immeuble et se mis à attendre. Elle avait un bouquin dans son sac mais pour le moment elle avait trop de choses en tête pour lire.

    Au bout de quelques minutes, Abygaël entendit du bruit tout près d’elle. Instinctivement elle se retourna et aperçu deux adolescents dans le hall de l’immeuble. Elle les regarda un instant puis se poussa sur le côté afin de les laisser sortir. Ils quittèrent l’immeuble en la regardant poliment mais ils n’échangèrent aucun mot, la timidité certainement. Abby se replongea dans ses pensées mais elle en fut vite tirée quand elle vit un homme s’approcher du bâtiment. Ce dernier entra à l’intérieur et fit un petit signe de tête à la jeune fille. L’adolescente ne dit rien, sachant à cet instant que l’homme devant elle était bel et bien l’homme qu’elle cherchait. Il avait quelques années de plus, une bonne dizaine même mais Abygaël était certaine que c’était lui qu’elle avait vu en photo. D’ailleurs elle avait gardé la photo dans son sac et elle était prête à la ressortir si l’homme lui faisait croire qu’il n’était pas Skyle Baker. En entendant l’homme lui parler, elle redressa la tête et reposa son regard sur lui. Ouvrant la bouche, elle voulu dire quelque chose mais elle n’y parvint pas. Abby se repris cependant assez vite en lançant, poliment mais avec une grande appréhension ainsi qu’une sensation étrange lui nouant le ventre, « Hum, non, non. Je vous remercie ».
    Abby venait de refuser son aide alors qu’elle en avait besoin, vraiment besoin. Même si elle pensait que cet homme était bien Skyle Baker elle ne pouvait pas le laisser filer, bien au contraire. Elle devait vérifier si elle ne faisait pas erreur et surtout mettre enfin son plan à exécution. Le souci c’est qu’à cet instant Abby semblait perdre tous ses moyens, elle qui d’habitude était toujours très sûre d’elle. Elle se rendit compte de sa bêtise et repris, « Enfin si. Je, je cherche Monsieur Baker ».
    Elle remis correctement son sac sur son épaule et détourna le regard. Etrangement elle se sentait mal à l’aise. Elle avait un doute à ce moment là, pourtant l’homme avait jeté un coup d’œil dans sa boîte aux lettres mais Abby n’avait pas pu lire le nom sur la boîte. Sentant que ce serait peut-être plus compliqué que ce qu’elle avait prévu, elle enchaîna, « J’ai besoin de lui parler, c’est important ».

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle. Sam 23 Oct - 10:44




“ Parce qu'il faut bien se rencontrer ”
Skyle & Abygaël


    « Hum, non, non. Je vous remercie » Malgré cette réponse rapide, j'étais sûre qu'elle avait besoin d'aide. Après, allez savoir de qui et pourquoi ... Je lui répondis par un regard chaleureux, avant de commencer à grimper les marches qui mènent à mon appartement, au troisième étage. « Enfin si. Je, je cherche Monsieur Baker » Je me retourne alors au milieu des marches, la regardant en fronçant légèrement les sourcils. Elle me remonte son sac sur son épaule, alors que je reviens à sa hauteur. Je ne l'ai jamais vu auparavant, à moins que je ne m'en souvienne plus, ce qui m'étonnerait. Je n'eus pas le temps de répondre, car elle enchaina, mal à l'aise apparemment. « J’ai besoin de lui parler, c’est important » J'attendis qu'elle ai fini avant de répondre quelque chose, à tout ça. « Je suis Monsieur Baker et vous êtes ? » Oui, je l'ai vouvoyé et alors ? Ce n'est pas parce qu'elle est plus jeune que moi, qu'elle ne mérite pas mon respect. Puis étant donné que je ne la connais pas, je préfère jouer dans la finesse avec elle. Pendant quelques secondes, ou peut-être minutes qui sait, je m'imagine tous les scénarios possibles qui aient pu pousser cette adolescente à venir me rencontrer, pour quelque chose d'important. « Vous devez me parler de quelques chose d'important. De quoi s'agit-il ? J'ai tout mon temps étant donné que j'ai, que j'ai fini mes heures aujourd'hui. » Je ne lui dirais pas qu'en faite mon patron m'a viré de l'enquête, ça ferait trop mauvaise impression et c'est loin d'être ce que je veux. Je me rappelle alors que nous sommes toujours dans le hall. « On peut-être aller dans mon appartement pour discuter, surtout si c'est important ... » lui proposais-je en réalisant que le hall de l'immeuble, n'est pas l'endroit le plus discret pour discuter.

    Arrivés devant la porte de mon appartement, je plonge ma main dans ma poche pour en sortir les clés. Une fois à l'intérieur, je fais comme j'ai l'habitude de faire, je jette ma veste de costume sur le canapé, et je cours presque jusqu'à la cafetière. « Quelque chose à boire ? » lui demandais-je en me préparant un café bien noir et bien corsé. Voyant qu'elle restait sur le pas de la porte, je rajoute en lui souriant doucement : « Installez-vous, ne vous gênez surtout pas. » Je viens alors m'installer en face d'elle sur le canapé du salon, mon café à la main. « De quoi vouliez-vous me parler de si important ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle. Sam 23 Oct - 16:04


♣ Parce qu'il faut bien se rencontrer ; Skyle J. Baker & Abygaël J. Carver ♣

    Abby avait tout d’abord refusé l’aide proposé par l’homme. Pourtant elle en avait besoin mais elle avait été légèrement prise de court et puis elle paniquait intérieurement. Se retrouver face à cet homme n’était pas rien. S’il s’agissait bien de l’ex-mari de sa mère, et Abygaël le pensait réellement, il y avait de quoi être chamboulé. Cela la rendait nerveuse même si elle tentait de tout faire pour ne rien laisser paraître. Pendant quelques secondes la jeune fille se dit que c’était peut-être lui son père, qu’elle avait peut-être la vérité en face d’elle. Mais elle se repris bien vite en disant cette fois qu’elle avait besoin d’un coup de main et en expliquant qui elle cherchait. Abby pensait avoir la solution sous son nez mais elle n’en était pas absolument certaine. Le regardant revenir vers elle, elle pencha légèrement la tête sur le côté puis elle répondit, « Euh, hum Abygaël Car…Abygaël Cameron ». La jeune fille lui donna un faux non, pensant à ce moment qu’il était préférable qu’elle ne décline pas sa réelle identité. Cependant elle se dit bien rapidement que c’était certainement un erreur, Skyle ne devait pas connaître son nom de famille puisque c’était celui de l’époux de sa mère et non son nom de jeune fille. Elle fut soulagée en comprenant que Monsieur Baker avait du temps devant lui. Elle aurait été déçue s’il lui avait dit qu’il devait faire ci ou ça ou pire, s’il avait refusé de lui parler. Mais bon, elle ne devait pas non plus crier victoire trop vite, le plus dur n’était pas passé. Il lui proposa alors d’aller discuter dans son appartement et Abby se contenta de faire un petit signe de la tête.

    Le suivant donc, Abygaël se retrouva devant la porte de l’appartement de Monsieur Baker. Elle se mordit alors faiblement la lèvre, repensant à la conversation qu’elle avait eu avec sa mère, quelques semaines auparavant. Il y avait encore quelques heures, elle était à New York en train de se demander si cet homme était son père biologique et à présent elle était face à lui et elle n’avait jamais été aussi proche de son but. Intimidée, Abby avança quand il ouvrit la porte mais n’entra pas totalement dans l’appartement. Poliment, elle refusa quelque chose à boire puis se décida enfin à faire quelques pas de plus en direction du salon. Abby jeta alors un rapide coup d’œil autour d’elle, histoire de voir où et comment vivait Skyle. En le voyant revenir elle se redressa, posa son sac sur le sol, près de la table basse et inspira avant de se lancer, « Je, c’est…bon. Ce n’est pas quelque chose de très simple à dire et je vous demande de m’excuser si je vous cause du tord mais… ». Abby fit une courte pause durant laquelle son regard se posa sur l’une des fenêtres de l’appartement. C’était tellement compliqué qu’elle se demandait si elle avait raison ou non. Mais bon, Abby avait trouvé Skyle et elle n’était pas du genre à se dégonfler. Elle repris donc, « …je. Vous avez connu Rebecca Rowland, non ? Il y a un paquet d’années maintenant ». Rebecca était sa mère et Rowland était son nom de jeune fille. Abby croisa ses mains puis les décroisa et les passa sur son jeans, de plus en plus nerveuse. « C’est ma mère et je…Excusez moi, vous avez des enfants Monsieur Baker ? ». Sa question pouvait paraître déplacée mais Abby venait d’y penser. Peut-être qu’un gamin ou qu’un adolescent vivait ici et qu’ils n’étaient pas seuls. A vrai dire, elle n’avait pas entendu de bruit mais bon, elle devait être certaine d’être bien seule avec Skyle pour lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle. Sam 23 Oct - 21:25




“ Parce qu'il faut bien se rencontrer ”
Skyle & Abygaël


    « Euh, hum Abygaël Car…Abygaël Cameron » Je sens un brin d'hésitation dans sa voix lorsqu'elle s'est présenté, elle m'arrache même un sourire en entendant son nom. Peut-être connaissait-elle Leaveshynn, ma coéquipière qui porte le même nom. Je lui poserais la question plus tard, elle s'empresse de me répondre d'un hochement de tête qu'elle trouve elle aussi, préférable de discuter ailleurs que dans le hall. « Enchanté » lui répondis-je avant de monter les marches à ses côtés, jusqu'à mon appartement.

    Lorsque nous sommes entrés dans mon appartement, la jeune fille s'est montrée assez timide, ne voulant pas entrer apparemment. Après que je lui ai dit d'entrer et de prendre ses aises, elle refusa poliment que je lui serve une boisson quelconque. Lorsque mon café fut prêt, je vins m'asseoir en face d'elle, je la regarde se redresser et suis du regard son sac, qu'elle pose par terre, contre la table basse. « Je, c’est…bon. Ce n’est pas quelque chose de très simple à dire et je vous demande de m’excuser si je vous cause du tord mais… » Je la regarde chaleureusement, comme pour l'encourager à poursuivre, seulement elle détourne son regard vers l'une des fenêtres de l'appartement. Je fronce légèrement les sourcils en me demandant de quoi il peut bien s'agir, qu'est ce qu'elle a a partagé avec moi de si important. Je reste cependant silencieux, attendant qu'elle se décide pour continuer. Je bois une gorgée de café, au moment où elle reprend, je ne la quitte pas des yeux pour autant, la regardant par dessus le bord de ma tasse. « …je. Vous avez connu Rebecca Rowland, non ? Il y a un paquet d’années maintenant » Je faillis m'étouffer en entendant ce nom. Je m'excuse auprès de l'adolescente avant de répondre. « Oui, il y a de ça un peu moins de vingt ans à présent ... Je viens de prendre un coup de vieux. Elle vous envoie me pourrir la vie ? » lui demandais-je en souriant de toutes mes dents, tout de même étonné que ce soit à son sujet que la jeune soit venue me parler. Dans un sourire, je reprends une gorgée de mon café, alors qu'elle reprend, un peu plus sûre d'elle. « C’est ma mère et je…Excusez moi, vous avez des enfants Monsieur Baker ? » Je faillis m'étouffer encore une fois, d'un geste décidé je pose ma tasse de café sur la table basse, décidant de ne la reprendre d'une fois cette discussion terminée. De peur de mourir étouffé par du café ... « Tu es la fille de mon ex-femme, donc ? Je n'aurais jamais cru qu'elle voudrait des enfants un jour ... Oh non, je n'ai pas d'enfants, ni de compagne si tu veux savoir si on est seuls. » Depuis tout à l'heure, je l'observe et j'en ai déduis qu'elle était à la recherche d'une autre personne présente dans l'appartement, si il y en avait une. Elle tendait l'oreille, au cas où il y aurait du bruit et puis elle jette des regards vers le couloir qui mène vers les chambres. « Tu n'es pas venu m'annoncer que mon ex-femme qui est également ta mère, s'est remise avec un homme et a former une belle petite famille, n'est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle. Dim 24 Oct - 12:06


♣ Parce qu'il faut bien se rencontrer ; Skyle J. Baker & Abygaël J. Carver ♣

    La jeune fille avait accepté de suivre Skyle dans son appartement. A vrai dire elle n’aurait pas suivit n’importe qui mais voilà, Monsieur Baker n’était pas n’importe qui. C’était l’ex-mari de sa mère et puis il était peut-être aussi son père, son père biologique. En entrant, Abygaël hésita à faire quoique ce soit mais Skyle tenta de la mettre à son aise et l’invita au salon. Elle s’y installa donc et déposa son sac sur le sol. Après avoir pris une grande inspiration elle tenta d’expliquer les choses à l’homme. Cependant c’était loin d’être évident. Chez elle, à l’hôtel ou encore quand elle attendait Skyle Baker devant son immeuble, Abby s’était demandée comment est-ce qu’elle pourrait amener la chose, comment est-ce qu’elle pourrait lancer le sujet, comment est-ce qu’elle pourrait lui expliquer qu’elle avait des doutes et qu’elle pensait qu’il était possible qu’il soit son père. Elle y avait réfléchit des minutes entières, pendant des heures et des heures, parfois cela l’avait même obsédé pendant toute une journée. Et même si elle avait réfléchit, elle n’avait pas trouvé de bonnes formules, de bonnes techniques, ni une façon plus douce et simple de dire les choses. Elle bafouilla donc un peu devant Skyle. Le fait qu’il manque de s’étouffer à deux reprises n’arrangea pas vraiment la situation. Abygaël se dit même qu’elle était en train de lui faire du mal, qu’après tout, il n’avait peut-être pas envie de savoir la suite et qu’elle ferait peut-être mieux de se passer de la vérité. Mais Abby n’avait pas fait tout cela pour rien, maintenant qu’elle était là elle devait poursuivre, ça n’avait pas de sens sinon. Avec un peu de courage et soulagée d’apprendre qu’ils étaient bien seuls, elle repris, « Hum, pas tout à fait non. Je… ». Abygaël se passa la main dans les cheveux avant de remettre une mèche derrière son oreille. Elle ne savait toujours pas comment dire les choses mais elle ne pouvait pas continuer de tourner autour du pot. Elle ajouta alors en regardant Skyle d’un air désolé, «….je pense que mon père n’est pas réellement mon père, enfin, je crois qu’il n’est pas mon père biologique, j’ai, j’ai quelques doutes et donc, je, enfin, comment dire, hum, d’après moi, ça, ça peut-être, hum, vous ». Retenant son souffle un instant elle détourna son regard pour le poser de nouveau sur une des fenêtres.

    Skyle allait peut-être lui en vouloir d’être venu chez lui pour lui dire ce genre de choses. Peut-être qu’il ne voulait pas d’enfants et qu’il se moquait bien d’Abby et de ses questions. Mais pour la lycéenne c’était une autre histoire, elle avait besoin de savoir qui était son véritable père et elle se battrait pour savoir la vérité. D’ailleurs elle avait l’intention de demander à Skyle de faire un test ADN afin d’être certaine que c’était lui ou non. Après s’être mordu légèrement la lèvre inférieure, Abby lança, « Je suis désolée pour tout ça mais j’ai besoin de savoir ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle. Lun 25 Oct - 14:44




“ Parce qu'il faut bien se rencontrer ”
Skyle & Abygaël


    « Hum, pas tout à fait non. Je… » reprend t-elle en ayant l'air rassurée ou encouragée à continuer, maintenant qu'elle sait que nous sommes seuls dans l'appartement. D'un air hésitant, elle passe une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Elle a l'air de chercher ses mots, de chercher une façon de me dire ce qu'elle a derrière la tête. Surement ce qui l'a poussé à venir me rencontrer. Ses yeux se reposent sur moi, alors qu'elle ajoute, sur un ton désolé : «….je pense que mon père n’est pas réellement mon père, enfin, je crois qu’il n’est pas mon père biologique, j’ai, j’ai quelques doutes et donc, je, enfin, comment dire, hum, d’après moi, ça, ça peut-être, hum, vous » Alors qu'elle détourne son regard encore vers l'une des fenêtres de l'appartement, après avoir comme retenu son souffle, alors que moi continue de la fixer, guettant un signe qui pourrait me dire qu'elle ment. Je souffle doucement en ne voyant rien qui me prouve que ce qu'elle vient d'avancer n'est pas du tout ce qu'elle pense. Mon regard vague un peu partout avant que je me laisse tomber dans le fond du canapé, fixant un point invisible par terre. Après un bref moment de réflexion, un rire nerveux m'échappe alors que je passe une main sur mon visage encore étonné. Je me relève doucement, enlaçant mes deux mains pour ensuite plonger mes yeux bleus dans ceux de l'adolescente qui prêtant être ma fille. « Ce que vous êtes en train de dire, c'est que, hum, qu'il y a une chance pour que je sois votre père biologique ? » lui demandais-je soucieux. Non, pas soucieux parce que je n'ai pas envie d'être père, mais simplement parce que je ne m'y attendais pas. Non, j'aurais pensé à tout sauf à ça. Elle doit avoir presque dix-huit ans, et ce n'est seulement qu'après cette longue période de sa vie que j'apprends qu'elle est peut-être ma fille. Je m'empresse d'attraper ma tasse de café pour boire une longue gorgée du liquide noir. Je décide de ma lever pour faire quelques pas afin de réfléchir a tout ça. Bien sûr, je savais que mon ex-femme, qui est donc la mère d'Abygaël, me trompait lors de mon mariage, chaotique d'ailleurs. « Je suis désolée pour tout ça mais j’ai besoin de savoir » Je souffle encore une fois en l'entendant reprendre. Je passe une main dans mes cheveux blonds, geste que je fais lorsque je réfléchis trop vite ou que les évènements me chamboulent, ce qui n'arrive pas souvent. Je hoche la tête rapidement en revenant m'asseoir en face d'elle, évitant toujours son regard, le posant partout sauf sur elle. Bien sûr, je comprends ta motivation ... mais, hum, enfin, je suis désolé, mais là, c'est tout simplement ... » Je lui souris doucement, avant de reprendre après avoir enfin reposer mes yeux sur elle. Je me reprends et la regard sérieusement et sur de moi. J'arrange ma cravater nerveusement, avant de reprendre plus calmement et sereinement. « ... D'accord. Et que comptes-tu faire pour le prouver ? Tu ne te fais peut-être que des idées ... » Pas que si c'est ma fille, je ne m'en occuperais pas et ne prendrais pas mes responsabilités. Mais ce serait tellement dingue que ce soit la mienne ... Je m'empresse d'ajouter dans un léger sourire : « Mais si tu tiens absolument a savoir, je ferais ce que tu veux pour t'aider. Car maintenant, moi aussi j'ai un doute ... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle. Mar 26 Oct - 14:15


♣ Parce qu'il faut bien se rencontrer ; Skyle J. Baker & Abygaël J. Carver ♣

    Il fut bien difficile pour la jeune fille de dire enfin ce qu’elle avait à dire à Skyle Baker, autrement dit de lui avouer qu’elle avait des doutes sur l’identité de son père biologique. Cela pouvait totalement se comprendre car à vrai dire ce genre de chose ne pouvait pas se balancer comme cela. Il fallait trouver les bons mots, utiliser les bonnes tournures de phrase, prendre un ton adéquate à la situation, réfléchir à ce que l’on disait et à la façon dont on le disait, tout simplement. Une fois ceci dit, Abygaël ne pu s’empêcher que de s’excuser auprès de Monsieur Baker. Elle venait dans son appartement, puis se retrouvait dans son salon, installée sur son canapé et elle lui expliquait qu’elle pensait qu’il pouvait être son père. Elle lui faisait comprendre que c’était possible qu’il ait une fille et la jeune fille était conscience que ça pouvait le bouleverser. D’ailleurs l’inverse serait étonnant et Abby se poserait alors des questions si Skyle n’avait aucune réaction après son discours. Pendant un instant la lycéenne préféra détourner le regard, trop mal à l’aise pour oser regarder Skyle. Cependant elle le vit se laisser tomber dans le fond du canapé et retint alors quelque peu son souffle, ne sachant pas comment il allait réagir à la nouvelle. Skyle se mis alors à la regarder et elle fit un léger signe de la tête, la secouant positivement quand il repris la parole. Oui, c’était bien ça, elle était en train de lui dire qu’il se pouvait qu’il soit son père biologique. Déglutissant avec difficulté, Abygaël ne le quitta pas du regard et se redressa légèrement en le voyant se lever. Apparemment ça devait être dur à digérer et le fait qu’il venait de rire en était la preuve. Elle resta quelques minutes de plus silencieuse, préférant reprendre la parole quand Skyle l’aurait repris. La jeune fille se pinça alors nerveusement les lèvres puis répondit, « Je, oui, oui, peut-être que je me fais des idées, peut-être que vous, que vous n’êtes pas mon père mais… ». Oui c’était possible que Skyle ne soit pas le père de la lycéenne. Mais c’était également possible qu’il le soit. Quand Madame Carver avait parlé de son ex-mari à sa fille, cette dernière avait écouté attentivement. Et en posant des questions, en écoutant sa mère raconter leur histoire, elle en était venue à se demander si son père biologique était bien celui auquel elle pensait. Des dates la chiffonnait, des détails l’interpellait et au bout du compte, Abby ne savait plus vraiment qui était qui dans cette histoire. Elle se racla la gorge et repris, regardant Skyle, « Je pense quand même que c’est une possibilité. J’aimerais… ». Là encore elle s’arrêta. Pour savoir si oui ou non il était son père il n’y avait pas une tonne de solutions. La meilleure était certainement de faire un test ADN, un test de paternité. Seulement c’était quelque chose de délicat à demander, surtout à un homme qu’elle connaissait depuis quelques minutes. La jeune fille souffla alors, ferma les yeux quelques secondes puis les ouvrir et se lança, « Si vous êtes d’accord pour, pour faire un test ADN, ça nous permettrait de connaître la vérité ». Et oui c’était la solution à laquelle elle avait pensé. Bien évidemment elle pouvait aussi poser directement la question à sa mère mais en ce moment les parents d’Abygaël était plutôt en colère contre elle et elle avait du mal à les imaginer l’aider et encore moins lui dire la vérité. Et puis comment saurait-elle qu’ils ne lui mentaient pas, hum ? Le test au moins ne mentirait pas. Elle pris son sac qu’elle posa sur ses genoux. « Vous n’êtes pas obligé d’accepter mais au moins on saura si, si on a ou non un lien de parenté ».


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle. Dim 7 Nov - 19:40




“ Parce qu'il faut bien se rencontrer ”
Skyle & Abygaël


    Moi, le grand gamin que je suis est peut-être père ... En tout cas, nous n'aurons pas de mal à communiquer, mais c'est tellement ... Je n'aurais jamais pensé une seule seconde qu'avant notre divorce, mon ex-femme et moi, étions déjà presque parents. Vous ne savez que dire devant cette adolescente que vous connaissez à peine et qui est pourtant, une petite partie de vous. Puis, nous n'avions rien en commun pour le moment a part notre sang, et peut-être nos yeux bleus clairs et nos cheveux blonds. Maintenant que j'y pense et que je regarde bien, c'est vrai qu'il se peut qu'il y ai une ressemblance. « Je, oui, oui, peut-être que je me fais des idées, peut-être que vous, que vous n’êtes pas mon père mais… » Il faut aussi se dire qu'être père implique beaucoup de conditions et surtout de responsabilités. Oui, c'est cela, je pense bien que peut-être je ne suis pas à la hauteur pour être père. Peut-être ne suis-je pas encore prêt même si à mon âge il serait temps, que je le sois. Je l'entends se racler la gorge avant de reprendre. « Je pense quand même que c’est une possibilité. J’aimerais… » Je la fixe, attendant qu'elle continue en me donnant certainement une idée pour que l'on mette tout cela au clair. La meilleure des choses à faire, pour tous. « Si vous êtes d’accord pour, pour faire un test ADN, ça nous permettrait de connaître la vérité » Oui, le teste ADN est certainement ma meilleure des solutions pour savoir si nous avons un lien de parenté ou non. Cela permettrait de savoir la vérité, mais je ne pense pas que si je suis le père, cela plaise à mon ex-femme. Enfin bon, ce ne sera pas la première fois que je subis ses foudres. Je décide de ne plus rester silencieux, comme je l'étais depuis déjà quelques instants. « Je suis d'accord. Je ne pense pas qu'il y ai d'autres options de toutes façons ... » Je suis du regard son sac qu'elle pose rapidement sur ses genoux et l'écoute attentivement reprendre la parole, tout en fixant un point invisible par terre. « Vous n’êtes pas obligé d’accepter mais au moins on saura si, si on a ou non un lien de parenté » Je souris doucement, peut-être me remettant un peu de la révélation faite quelques minutes auparavant, ou est-ce la joie d'être peut-être père ? Bonne question, à laquelle je n'ai aucune réponse à donner. A ce moment là, je me demande pourquoi Abby ne demande t-elle pas directement à ses parents qui est son vrai père ? Je décide de tout de même garde cette question pour moi, ne voulant pas lui dicter ce qu'elle doit faire ou non. J'ajuste ma cravate, réfléchissant a la dernière phrase prononcée par Abygaël. « Si on arrêtait de se vouvoyer ? Parce que, ça me vieillit vraiment venant d'une adolescente. » Je lui souris doucement avant de boire la dernière gorgée de mon café. « Tu ne m'obliges en rien, je te donne mon feu vert pour le test ADN de mon plein gré. » J'attrape ma tasse et la ramène à la cuisine qui forme une seule et grande pièce avec le salon où est installée Abygaël. Une fois ma tasse posée, je lève la tête et lui demande, curieux : « Si je me souviens bien ta mère est à New-York. Donc, tes parents savent que tu es ici, à Seattle ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité




What you do it's who you are
Are you free for a moment?:
Are you doing something?: Aucune intrigue en cours
You & Other:
MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle. Ven 19 Nov - 17:45


♣ Parce qu'il faut bien se rencontrer ; Skyle J. Baker & Abygaël J. Carver ♣
    Faire un test ADN était certainement l'une des meilleures solutions que la jeune fille ait trouvé afin de savoir si l'homme installé en face d'elle était ou non son père biologique. D'un côté Aby n'osait pas trop imaginer que le test soit positif, d'un autre, elle se forçait à y penser, justement. Si Monsieur Baker était bel et bien son père biologique, sa vie entière allait changer. Déjà, elle verrait autrement son père, enfin, l'homme qui l'avait élevé et puis elle aurait vraiment envie de connaître Skyle, de lui poser des questions, de rattraper le temps perdu, comme l'on dit souvent dans ce genre de situations. La jeune lycéenne avait une boule dans le ventre rien que d'y penser. Et oui, se dire que l'homme avec qui l'on a grandi depuis seize ans n'est en réalité pas son père biologique ça rend nerveux et ça peut angoisser. Et c'était clairement le cas d'Abygaïl. Elle devait savoir la vérité, savoir si ses parents lui avaient ou non menti, savoir d'où elle venait. Elle fut donc très soulagée quand Skyle lui donna son feu vert pour le test. Elle aurait été mal s'il avait refusé, dans ce cas, elle ne sait pas comment est-ce qu'elle s'en serait tirée. Elle lui sourit donc légèrement et fit un petit signe poli de la tête. Même si à ce moment là elle ne savait pas si Skyle était ou non son père elle avait appris une chose, pendant les quelques minutes passées avec lui, c'était un homme qui semblait avoir un bon fond et qui était vraiment aimable. Il l'avait invité chez lui, avait accepté de l'écouter et il était d'accord pour faire un test ADN. Tout allait donc pour le mieux même si la demoiselle était anxieuse. Elle releva alors la tête au moment où il lui proposa de le tutoyer mais ne répondit rien, se demandant simplement si elle y parviendrait ou non. Après tout, elle ne le connaissait pas depuis bien longtemps et c'était un adulte. Bon, il était vrai qu'Abygaïl avait eu une fois une grande facilité à tutoyer un adulte, un de ses professeurs d'ailleurs, en cours, après que ce dernier l'ait énervé. Aby lui avait manqué de respect en lui disant 'Va te faire cuire un oeuf' mais là, la situation était différente, l'homme en face d'elle était peut-être son père, elle voulait donc lui montrer qu'elle le respectait. Le suivant du regard à la cuisine, elle se redressa puis repris enfin la parole, « Oui, à New York, c'est bien ça ». Elle passa une de ses mains dans ses cheveux et souffla légèrement, continuant, un peu mal à l'aise, « Euh...en fait je, ils. Ben. Non. Non. Enfin si, ils le savent mais...mais j'leur ai annoncé la nouvelle que quand je suis arrivée ». Aby ne leur avait donc pas laissé le choix puisqu'elle ne leur avait pas demandé l'autorisation de venir. Elle avait préféré prendre seule cette décision que de devoir faire face à un refus de la part de ses parents. Reposant son sac au sol, la lycéenne enchaîna alors, « J'avais peur qu'ils ne soient pas d'accord alors j'ai décidé de venir. Mais bon, j'ai dû appeler chez moi, pour au moins prévenir ma petite soeur, histoire qu'elle ne s'inquiète pas trop » . Plissant alors les yeux, elle se leva d'un bond en pensant à quelque chose, « Vous n'avez plus le numéro de téléphone de ma mère je suppose, vous n'allez pas l'appeler, hein ? Parce qu'elle ne comprend pas que j'ai besoin de savoir la vérité et pour être honnête elle va plutôt nous mettre des bâtons dans les roues, j'crois pas que sur ce coup là elle souhaite nous aider ». Elle venait de se dire que Skyle pourrait très bien avoir envie d'appeler la mère de la jeune fille afin de discuter avec elle de certaines choses. Et Aby n'y tenait pas vraiment. Elle savait que ses parents étaient très en colère contre elle et d'ailleurs, son père l'avait 'menacé' de prendre un avion et de la rejoindre au plus vite.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle.

Revenir en haut Aller en bas

Parce qu'il faut bien se rencontrer ; pv Skyle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Real Crime :: 
Have fun
 :: Corbeille
-